L'Océanic s'impose en tirs de barrage

L'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Carl Thériault

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) Après la gifle de 3-0 reçue jeudi face aux Cataractes de Shawinigan devant ses partisans, l'Océanic a comblé hier un écart de deux buts au dernier tiers pour arracher une victoire de 6-5 en fusillade face à l'Armada de Blainville-Boisbriand.

Le meilleur marqueur du circuit, Alexis Loiseau - qui avait auparavant inscrit deux buts et une passe en temps réglementaire - et Christopher Clapperton ont chacun marqué en fusillade pour procurer la victoire aux siens. Le gardien rimouskois Philippe Gatien a quant à lui été parfait, frustrant tour à tour Brendan Hamelin et Nikita Jevpalovs.

«Nos joueurs avaient beaucoup de passion en troisième période. On est revenu dans le match. Contrairement à jeudi, les gars n'ont pas baissé les bras», a commenté l'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil.

Rimouski a obtenu une première chance de marquer tôt dans le match, alors que l'ailier gauche Anthony DeLuca a eu droit à un lancer de pénalité après seulement 32 secondes de jeu. Le prolifique marqueur, qui a terminé la rencontre avec trois passes, a cependant touché le poteau.

Alexis Loiseau a donné les devants à l'Océanic à 7:40 grâce à son 11e but de la saison. Daniel Walcott a nivelé la marque pour l'Armada à 11:25 en avantage numérique, lui qui a profité d'un mauvais bond de la rondelle sur la baie vitrée pour déjouer Olivier Tremblay.

Jan Kostalek a redonner les devants 2-1 aux locaux à 13:20 de la première période.

L'Armada a inscrit l'unique but de la deuxième période, alors que Danick Martel a profité d'un cadeau d'Olivier Tremblay pour niveler la marque avec moins de quatre minutes à faire à l'engagement.

Pas moins de six filets ont été marqués en troisième période, à la suite d'une cascade d'erreurs et de revirements. Samuel Tremblay et Alexandre Delisle-Houle ont donné une avance de deux buts aux visiteurs dans les quatre premières minutes de la période, puis Tyler Boland a réussi à freiner l'hémorragie chez l'Océanic en inscrivant son deuxième but de la saison à 4:30. Le cinquième but du match des visiteurs, marqué par Nikita Jevpalovs à 5:36, a chassé Olivier Tremblay du match, au profit de Philippe Gatien, qui a bloqué les sept rondelles dirigées vers lui.

Rimouski a créé l'égalité grâce à deux buts en un peu plus d'une minute de Yan Kostalek et d'Alexis Loiseau en milieu d'engagement.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer