L'Océanic espère sortir de sa torpeur à domicile

Serge Beausoleil... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Serge Beausoleil

Photothèque Le Soleil

Partager

Carl Thériault, collaboration spéciale
Le Soleil

(Rimouski) L'Océanic de Rimouski disputera son dernier match à domicile aujourd'hui en recevant la visite des Olympiques de Gatineau, un match qui n'est pas complètement dénué d'intérêt magré l'écart de 27 points qui existe entre les deux clubs au classement de la LHJMQ.

En raison des ennuis éprouvés récemment à domicile par les protégés de Serge Beausoleil - sept revers consécutifs avec 17 buts marqués contre 33 - et à l'aube des séries qui s'amorceront malgré tout à la maison, le duel contre Gatineau constitue un important défi à relever pour l'Océanic.

«Peu importe nos adversaires, une chose est certaine, on en doit assurément une à nos partisans pour finir la saison du bon pied avant d'entamer les séries avec l'avantage de la patinoire. Je ne m'attends pas à un match facile surtout avec un entraîneur comme Benoit Groulx derrière le banc des Olympiques. C'est un défi extrêmement important qui nous permettrait de retomber sur nos pattes. On ne peut pas se permettre d'afficher un air un peu trop condescendant avec notre décevante séquence à domicile. Les matchs contre Gatineau ont été vivement disputés cette saison», a commenté Serge Beausoleil, l'entraîneur-chef de l'Océanic.

La longue liste de blessés de l'Océanic qui n'est pas étrangère aux récents ennuis éprouvés par l'équipe inclut sur le plan défensif le capitaine Casey Babineau, Samuel Morin, Mathieu Leclerc et Maxime Gravel. Avant la période de Fêtes, l'infirmerie avait aussi été bien occupée avec comme blessés Carl Hozjan (échangé depuis), Frédérik Gauthier, Jan Kostalek, Scott Oke et Jean-François Plante.

«On avait à cette époque nos défenseurs réguliers et on pouvait composer avec nos quatre trios à l'offensive. Il n'y a pas une équipe qui peut se débrouiller à long terme avec trois défenseurs réguliers sur sept et des blessures de six à huit semaines. On a perdu, en plus, notre gardien régulier», a fait remarquer Beausoleil.

«Il ne faut pas dramatiser. On est en train de voir la lumière au bout du tunnel. Michel Joly est de retour sur la glace. Samuel Morin est sur le bord d'un retour. Notre gardien Philippe Desrosiers semble avoir perdu ses marques. Mais c'est un gars qui travaille fort aux entraînements et je suis confiant qu'il va revenir.»

Rondelles d'Or

Pas moins de 10 joueurs et membres du personnel hockey de l'Océanic sont en nomination en prévision de la remise officielle des Rondelles d'or le 3 avril à Montréal. Trois des six joueurs dans la catégorie recrue de l'année sont de l'équipe rimouskoise, le gardien Philippe Desrosiers, l'attaquant Frédérik Gauthier et le défenseur Jan Kostalec.

Gauthier est aussi en lice comme meilleur attaquant défensif du circuit et recrue à l'offensive. Serge Beausoleil et Philippe Boucher sont sur les rangs comme entraineur-chef et directeur général de la saison 2012-2013.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer