Cataractes 2/ Océanic 3 : un match digne des séries!

Frédérik Gauthier (numéro 23) a récolté deux passes... (Collaboration spéciale Rémi Sénéchal)

Agrandir

Frédérik Gauthier (numéro 23) a récolté deux passes dans la victoire de l'OCéanic.

Collaboration spéciale Rémi Sénéchal

Partager

Steeve Paradis, collaboration spéciale
Le Soleil

(Rimouski) Les Cataractes de Shawinigan ont chèrement vendu leur peau, dimanche, à Rimouski. L'Océanic n'a pas eu la partie facile, mais il est tout de même parvenu à arracher un gain de 3-2 pour enregistrer une troisième victoire consécutive.

Le vétéran Francis Beauvillier a pris les choses en main au dernier tiers en marquant le but gagnant à 10:42, alors qu'il était oublié dans l'enclave. Beauvillier avait aussi procuré les devants aux siens au début de la période, en avantage numérique, mais Samuel Aquin avait créé l'égalité 36 secondes plus tard, en échappée, après s'être fait oublier derrière la défensive adverse.

«On s'attendait à un match comme ça. Après l'avalanche de buts de vendredi, on savait que ce serait plus dur de marquer», a signalé l'entraîneur-chef Serge Beausoleil. «On a quand même plusieurs chances de marquer et on a dominé dans le temps de possession de la rondelle. Ça a joué très serré: on peut comparer ça à un match des séries.»

Donnant au passage le crédit au gardien des Cats, Marvin Cupper, «qui a été vraiment solide», Beausoleil a bien aimé ce qu'il a vu de ses troupiers lors de la fin de semaine. «Il n'y a eu personne de frustré de notre côté parce qu'il y avait une bonne résistance de l'autre équipe», a-t-il ajouté.

L'Océanic a été le seul à s'inscrire au pointage au premier vingt. Après être entré à toute vitesse en zone ennemie, Anthony DeLuca y est allé d'un «spin-o-rama» à la Denis Savard avant de tromper Cupper d'un tir du poignet du côté rapproché.

En début de deuxième, Shawinigan a profité d'un mauvais changement au banc de l'Océanic pour créer l'égalité, Patrik Koys redirigeant le puissant tir frappé de Peter Sakaris derrière Robin Gusse, qui effectuait un premier départ avec sa nouvelle équipe. Rimouski a ensuite bénéficié de plusieurs belles chances de marquer, mais ses attaquants ont manqué de finition autour du filet de Cupper.

NOTES: Alexandre Lavoie et Frédérik Gauthier ont récolté chacun deux passes du côté des vainqueurs, tout comme Sakaris pour Shawinigan... Les Cats n'ont bénéficié d'aucun avantage numérique, l'Océanic étant 1 en 4 à ce chapitre... Rimouski, qui a eu le meilleur 31-22 au tableau des lancers, accueillera les Voltigeurs de Drummondville vendredi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer