• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Océanic 
  • > Rimouski 3/Blainville-Boisbriand 5: l'Océanic «artisan de son malheur» 

Rimouski 3/Blainville-Boisbriand 5: l'Océanic «artisan de son malheur»

Serge Beausoleil... (Photo collaboration spéciale, Carl Thériault)

Agrandir

Serge Beausoleil

Photo collaboration spéciale, Carl Thériault

Partager

Carl Thériault, collaboration spéciale
Le Soleil

(Rimouski) L'Océanic a encore une fois été l'artisan de sa propre défaite, samedi, en concédant deux buts dans les trois dernières minutes de jeu. L'Armada de Blainville-Boisbriand en a profité pour infliger un revers de 5-3 sur la route à la troupe de Serge Beausoleil.

«C'est le deuxième match où on est l'artisan de notre malheur», a noté l'entraîneur-chef de l'Océanic. «On donne la rondelle à notre adversaire ou on se positionne mal, ce qui nous a fait mal dans les deux derniers matchs.

«On apprend plus quand ça fait mal», a philosophé Beausoleil. «C'est le meilleur moyen d'apprendre des choses. Ce sont nos gars de 19 ans qui font des erreurs de positionnement sur la glace ou donnent la rondelle. Pour moi, ce sont plutôt des erreurs de concentration. Mais il faut aussi dire que l'Armada a travaillé très fort.»

Il n'y a eu que deux jeux de puissance dans tout le match. «C'est assez rare de n'avoir que deux jeux de puissance dans un match, a noté Beausoleil. Nous, on n'en a eu zéro. Je vais éviter de commenter...

«Globalement, il faut voir qu'on a une seule défaite en temps régulier au cours de nos 11 derniers matchs. On vient de jouer contre deux gros clubs contre lesquels on a rivalisé. Mais on est capables de mieux jouer. Ce qui nous fait mal en ce moment, c'est l'absence de Scott Oke.» Blessé, l'attaquant ne reviendra pas au jeu avant plusieurs semaines.

Troisième période difficile

Christopher Clapperton a ouvert la marque en faisant dévier un tir de la ligne bleue du défenseur Julien Bahl pour déjouer Carl Hozjan, de retour devant le filet rimouskois. Avec huit secondes à faire à la période, Peter Trainor (24e) a créé l'égalité en logeant le disque à l'intérieur des poteaux de la cage d'Étienne Marcoux. Puis Anthony DeLuca (12e) a donné les devants à l'Océanic dès la 76e seconde de la deuxième. L'Armada a toutefois servi à Rimouski sa propre médecine lorsque Marc-Olivier Roy a égalisé les chances avec deux minutes à écouler à l'engagement médian.

Au dernier tiers, le ciel est tombé sur la tête de l'Océanic après le but de Jean-François Plante (5e) redonnant la priorité à Rimouski à 12:05. Avec 2:55 à jouer, un cadeau à Tommy Giroux et un but de Ryan Tesink 61 secondes plus tard ont servi à l'Armada la victoire sur un plateau d'argent. Clapperton a complété dans un filet désert.

NOTES: Marcoux, a reçu 22 lancers tandis que Hozjan a été mis à l'épreuve 36 fois... L'Océanic affrontera dimanche après-midi les Olympiques de Gatineau pour disputer un deuxième match en moins de 24 heures.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer