Ultime effort payant pour l'Océanic

Il y avait à peine 61 secondes de... (Collaboration spéciale Rémi Sénéchal)

Agrandir

Il y avait à peine 61 secondes de jouées que le pointage était de 1-1, les gardiens Philippe Desrosiers (photo) et Louis Philip Guindon étant tous deux déjoués sur le premier tir de l'adversaire. Les buts de Jérôme Verrier et de Francis Beauvilliers ont donné le ton à la période, qui s'est terminée 3-2 en faveur de Rimouski.

Collaboration spéciale Rémi Sénéchal

Partager

Sur le même thème

Carl Thériault, collaboration spéciale
Le Soleil

(Rimouski) L'Océanic a joué un match en dents de scie, mais un ultime effort de trois buts sans réplique en troisième période lui a permis de remporter 7-5 sa première rencontre cette saison contre les Voltigeurs de Drummondville, vendredi à Rimouski.

 

 

«Ce n'était pas un match pour les entraîneurs, ni pour les gardiens de but», a convenu l'entraîneur-chef Serge Beausoleil. «Mentalement, c'est toujours difficile de revenir de l'arrière. Notre gardien Philippe Desrosiers a déjà eu de meilleurs matchs, mais ses coéquipiers lui en devaient une. Desrosiers les a sauvés plus souvent qu'à leur tour.

«J'ai bien aimé comment les gars ont travaillé en troisième période», a-t-il ajouté. «Les entraînements ont été ardus cette semaine après notre voyage. On sentait que les gars tiraient le diable par la queue.»

L'Océanic alignait vendredi pour la première fois son nouvel homme fort, Lucas Grundy, qui s'est tenu très loin du banc des pénalités. «C'est un gars qui n'est pas mirobolant, mais qui peut faire un travail honnête et je pense que ça sera tranquille quand il sera sur la glace.»

Il y avait à peine 61 secondes de jouées que le pointage était de 1-1, les gardiens Philippe Desrosiers et Louis Philip Guindon étant tous deux déjoués sur le premier tir de l'adversaire. Les buts de Jérôme Verrier (Drummondville) et de Francis Beauvilliers (10e) ont donné le ton à la période, qui s'est terminée 3-2 en faveur de Rimouski. Après des buts en avantage numérique de Jérémie Malouin et de Frédérik Gauthier (11e), un puissant tir d'Anthony De Luca (7e) s'est frayé un chemin entre les jambières de Guindon.

Baptême du feu pour Saint-Pierre

Au second tiers, Matthews Boudens et Verrier ont marqué en moins d'une minute pour chasser Desrosiers et donner son baptême du feu à Alex Saint-Pierre, le jeune gardien des Lions du Collège St. Lawrence. Desrosiers est toutefois revenu devant ses filets moins de trois minutes plus tard. Alexis Loiseau (4e, a.n.) a recréé l'égalité à 13:21, mais Malouin redonnait l'avance aux Voltigeurs une minute plus tard.

À la troisième minute du dernier engagement, le gardien Guindon a ouvert la porte toute grande à l'Océanic en ramenant la rondelle dans son propre but. Loiseau a été crédité du but. Scott Oke (11e) a donné les devants pour de bon aux locaux à 9:21. Charles Eric Légaré (4e) a complété la marque à 16:43.

NOTES: Les deux gardiens rimouskois ont reçu 26 lancers, tandis que 29 tirs ont été dirigés vers Guindon... Les jeux de puissances ont performés vendredi: deux en trois pour les locaux, un en deux pour les visiteurs.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer