L'Albertain Lucas Grundy avec l'Océanic

Lucas Grundy, 6'2'' et 200  livres, des...

Agrandir

Lucas Grundy, 6'2'' et 200 livres, des Olds Grizzlys de Olds (Ligue junior A de l'Alberta)

Partager

Carl Thériault, collaboration spéciale
Le Soleil

(Rimouski) L'Océanic a ajouté du muscle au talent de ses jeunes joueurs en dénichant son homme fort en Alberta, bien loin des terres du hockey junior québécois, alors que le défenseur Lucas Grundy, 6'2'' et 200 livres, des Olds Grizzlys de Olds (Ligue junior A de l'Alberta), s'amène en renfort.

Grundy, natif de Calgary, a été le joueur le plus puni au cours des deux dernières saisons dans cette ligue. L'an dernier, il affichait en 46 matchs un total de 15 points, dont quatre buts, et... 351 minutes de pénalités.

«C'est un gars qui est très bon défensivement, très efficace avec une certaine expérience qui a joué à 19 ans dans ce qui est la meilleure ligue junior A au pays et qui va amener une dimension physique et robuste dans notre jeune équipe», a commenté Philippe Boucher, le directeur général de l'Océanic.

«C'est un joueur qui connaît son rôle avec nous sur la glace. On avait besoin de profondeur à l'arrière. On a toujours voulu garder huit défenseurs au cours des deux dernières années. On a notre huitième défenseur qui peut aussi jouer à l'avant au besoin. Il s'en vient ici pour jouer au hockey. Comme il nous l'a dit, il sait ce qu'il a à faire quand ce sera le temps de défendre ses coéquipiers.»

Un style de joueur plutôt difficile à trouver dans le hockey junior majeur au Québec, selon Boucher. «D'autres clubs ont essayé de l'amener dans le hockey junior au cours des dernières années. Notre timing était bon. Il pensait aussi aller dans les collèges américains. Je pense qu'il était prêt à vivre cette nouvelle expérience dans un club francophone. De plus, il y aura aussi beaucoup de dépisteurs dans nos estrades cette saison.»

Depuis la fin de la période des transactions, l'Océanic avait cherché en vain un joueur capable de s'imposer sur la glace dans les moments stratégiques. «On en avait parlé déjà au camp d'entraînement. On est aussi à l'écoute des entraîneurs et de nos partisans. On voit ce qui se passe avec beaucoup de combats après des mises en échec qui sont légales. Nos joueurs vont se sentir plus à l'aise, mais ce n'est pas la seule raison pourquoi il est ici.»

Trainor chez les étoiles

Le vétéran de l'Océanic, Peter Trainor, qui a connu une semaine faste, est l'une des trois étoiles TELUS de la semaine ayant pris fin le 18 novembre. En quatre parties, dont trois sur la route, Trainor a amassé huit points, dont cinq buts. Dimanche, dans une victoire de 5-4 contre Baie-Comeau en prolongation, il a marqué le but gagnant et réussi un tour du chapeau, son premier en carrière dans la LHJMQ.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer