Subban devra prendre son trou

L'entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien, a pu enfin... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

L'entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien, a pu enfin compter sur la présence du défenseur P.K. Subban, vendredi, à l'occasion d'un entraînement complet. Il s'agissait du premier de Subban depuis la signature de son nouveau contrat de deux ans.

Photo La Presse Canadienne

Partager

Michel Bergeron

(Québec) La série victorieuse du Canadien de Montréal a pris fin la journée même du retour de P.K. Subban dans l'entourage de l'équipe. Il n'y a probablement aucun lien à faire entre les deux, mais la suite des choses s'annonce différente pour le jeune défenseur.

Le Canadien connaît un bon début de saison. Les joueurs ont acheté le système et le plan de match de l'entraîneur-chef Michel Therrien. Ils évoluent dans la bonne humeur à l'intérieur d'un concept d'équipe. Tout le monde pousse dans le même sens.

Les joueurs n'ont pas déroulé le tapis rouge pour souligner le retour de leur jeune coéquipier. Ils ont été prudents et diplomates dans leurs commentaires parce qu'ils connaissent le bonhomme. Ils sont bien conscients cependant que le Canadien forme une meilleure équipe avec Subban dans son alignement.

L'arrière de 23 ans a toujours pris beaucoup de place depuis qu'il s'est joint au Canadien. Il a souvent défrayé les manchettes et pas toujours pour les bonnes raisons. Il a été au centre de plusieurs controverses. Il s'est chicané avec ses coéquipiers et les instructeurs. Ça ne se reproduira pas parce qu'il va monter assez vite dans le bureau de Michel Therrien.

Subban filait doux à son retour avec l'équipe. Il se faisait mielleux, gentil. Il a sans doute pris bonne note des messages qui lui ont été envoyés. Il devra prendre son trou et se faire plus discret.

Tout est toujours trop gros avec ce jeune arrière. S'il est aussi important que ça, le Canadien l'a eu à bon marché en le repêchant en deuxième ronde, en 2007. Des fois, j'ai l'impression qu'il ne finira pas sa carrière à Montréal. On se croirait en face d'un volcan prêt à faire irruption. L'entraîneur du Canadien a la mèche courte lui aussi et son jeune arrière n'a pas vraiment le choix de rentrer dans le rang. Therrien l'aura à oeil.

Il faut être juste envers Subban. Il a énormément de talent. Ses habiletés en font un joueur complet. S'il n'est pas le meilleur défenseur du Canadien, il vient certainement au deuxième rang.

Desharnais au neutre

Le Canadien gagne même si son gros trio ne fonctionne pas. David Desharnais est un petit joueur de centre et il a besoin de ses ailiers pour avoir du succès. Max Pacioretty a été blessé et Erik Cole connaît un autre lent départ. Ce dernier me laisse un peu songeur. Il a annoncé sa retraite pendant le camp d'entraînement pour ensuite nuancer ses propos. Est-il aussi motivé que l'an dernier?

Le Canadien gagne parce que le jeu de puissance est très explosif. Il faut donner crédit aux joueurs de pointe Andrei Markov et Raphael Diaz. Ce qui veut dire que Subban devra se contenter de la deuxième vague de l'attaque massive. Markov a retrouvé tous ses moyens et on découvre Diaz.

Markov joue très bien. Sa tenue sur la patinoire est irréprochable, mais son comportement avec les membres de la presse n'est pas très édifiant. Je ne sais pas s'il veut faire son petit comique. Il va se faire remettre à sa place tantôt.

C'est rafraîchissant de voir aller les recrues Alex Galchenyuk et Brendan Gallagher. Deux bons jeunes autant sur la patinoire qu'à l'extérieur. On s'occupe d'eux. Ils sont bien entourés et Josh Gorges a pris Gallagher sous son aile en l'hébergeant.

Le jeu de puissance a produit la moitié des buts du Canadien. Le directeur général Marc Bergevin devra améliorer l'attaque. Son équipe ne marque pas à cinq contre cinq. Certains joueurs d'avant devront en donner plus. Je commence à désespérer avec Lars Eller. Il ne débloque pas et c'est très difficile d'expliquer ce qui se passe avec lui. Si Desharnais est encore au neutre, Tomas Plekanec fait très bien. Il a besoin d'aide.

De bonnes décisions

La belle tenue des Sénateurs d'Ottawa va se poursuivre. S'il a souvent été critiqué dans le passé, le directeur général Bryan Murray a pris de bonnes décisions pour remettre son équipe sur la bonne voie. Le gardien de but Craig Anderson est très solide. Et chapeau au capitaine Daniel Alfredsson, une menace constante sur la patinoire, un leader et un modèle à suivre pour les jeunes. Chris Neil joue bien son rôle. Il n'hésite pas à intervenir lorsqu'un coéquipier se retrouve en mauvaise posture.

Les Sénateurs ont de la profondeur et un peu de robustesse. Ils sont bien dirigés. L'entraîneur Paul MacLean semble avoir de la poigne. Il prépare bien ses joueurs. J'ai hâte que Guillaume Latendresse éclate. Va falloir qu'il produise tantôt s'il veut continuer de jouer au sein d'un trio offensif.

Ailleurs dans la LNH, il faut souligner la belle tenue des Sharks de San Jose et des Blackhawks de Chicago. On doit prendre les Sharks au sérieux. La fatigue se fera sentir chez les équipes de l'Association de l'ouest où les distances entre les villes sont beaucoup plus grandes. Dans l'Est, les équipes de la région de New York passent leur temps en autobus.

Propos recueillis par Maurice Dumas

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer