Des braillards le ventre plein!

Partager

Maurice Dumas, collaboration spéciale
Le Soleil

(Québec) Peu importe l'allure de la reprise des négociations, on peut d'ores et déjà conclure que certains joueurs de la Ligue nationale de hockey ne vivent pas sur la même planète que nous autres.

Je dis bien certains joueurs, parce qu'il ne faut pas généraliser. Reste que plusieurs hockeyeurs se sont mis un pied dans la bouche dans les dernières semaines. Et qu'on ne vienne pas parler de frustration ou de déception pour les excuser.

Pendant que l'économie tourne au ralenti à la grandeur de la planète, des «pousseux de rondelles» se plaignent le ventre plein. Ils sont tellement déconnectés du monde ordinaire qu'ils ne réalisent pas qu'ils sont des privilégiés de la société. Ce qui ne fait pas des propriétaires des martyrs pour autant.

Du bétail

Le bonnet d'âne revient à Scottie Up-shall, des Panthers de la Floride. «On nous traite comme du bétail», a-t-il déclaré le plus sérieusement du monde.

Du bétail à 3,5 millions $ par année? C'est le salaire que devait recevoir Upshall cette saison. C'est le salaire qu'il encaissera également en 2013-2014 et en 2014-2015. Me semble que c'est beaucoup d'argent  pour un joueur qui n'a jamais récolté plus de 34 points en une saison dans la Ligue nationale. À ce prix-là, vous êtes sans doute nombreux à souhaiter que vos employeurs vous traitent comme du bétail. Un pactole de 10,5 millions $ pour trois ans, ça se prend n'importe quel temps!

On peut également décerner le pot au brillant Maxim Lapierre, des Canucks de Vancouver. «Les propriétaires n'ont fait que nous redonner un peu de ce qu'ils nous avaient volé, a-t-il affirmé. C'est comme si je vous volais vos vêtements et que je vous redonnais vos petites culottes.»

Le prix des petites culottes est certainement à la hausse. Pensez-vous que les Canucks volent Lapierre en lui versant 1 million $ par année? Lui dont les bottines ne suivent pas souvent les babines sur la patinoire. Lui dont la production totale s'élève à 22 buts et 45 points dans les trois dernières saisons.

Dave Bolland, des Blackhawks de Chicago, a diffusé un message menaçant à l'endroit de Gary Bettman. Selon Ian White, des Reds Wings de Detroit, le commissaire de la Ligue nationale n'est qu'un idiot. Kris Versteeg, des Panthers de la Floride, a traité Bettman et son adjoint Bill Daily de «cancers». C'est drôle, mais tout ce beau monde profite largement de l'industrie dirigée par des imbéciles. Ils ont certainement contribué autant que les Lapierre, Upshall et les autres.

Encore une fois, la nuance s'impose. Bettman et les propriétaires ne sont ni plus beaux ni plus fins que l'ensemble des joueurs. On peut tous les enfermer dans la même chambre et le premier qui sortira ne sera pas plus intelligent que les autres.

Lindsay s'en mêle

Les propos stupides de certains joueurs ont même été désavoués par Ted Lindsay, un immortel du hockey. Ted Lindsay, ce n'est pas n'importe qui. C'est l'un des membres fondateurs de l'Association des joueurs à la fin des années 50. Il en avait chèrement payé le prix. Après 13 saisons à Detroit, les Red Wings l'avaient échangé aux Blackhawks de Chicago, les parents pauvres de la LNH de l'époque. Le Canadien de Montréal avait réservé le même sort à Doug Harvey, un autre membre fondateur de l'Association des joueurs.

«Gary Bettman fait le même travail pour les propriétaires que Donald Fehr pour les joueurs», a nuancé Lindsay, l'un des meilleurs ailiers gauches de l'histoire de la LNH.

Les lamentations des Upshall, Lapierre et autres ne trouvent pas beaucoup d'oreilles réceptives chez les amateurs de hockey. Les plus démunis ne sont pas ceux qui crient le plus fort.

La question revient de plus en plus souvent : si les joueurs ne cessent de donner aux propriétaires, comment expliquer que leurs salaires augmentent année après année?

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Michel Bergeron | Encore quelques jours!

    Michel Bergeron

    Encore quelques jours!

    Le compte à rebours est vraiment commencé. Si le conflit dans la Ligue nationale de hockey n'est pas réglé d'ici mardi ou mercredi de la semaine... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer