Une «colère» bénéfique pour le Canada

Grâce à ses deux buts, Colton Parayko a été élu... (AP, Petr David Josek)

Agrandir

Grâce à ses deux buts, Colton Parayko a été élu joueur du match du Canada.

AP, Petr David Josek

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Paris

Colton Parayko a marqué deux fois et le Canada s'est assuré la première position de son groupe au tour préliminaire grâce à un gain de 5-0 aux dépens de la Norvège au Championnat du monde de hockey.

Les deux buts de Parayko sont survenus pendant une supériorité numérique, alors que le Canada a réussi quatre de ses cinq buts avec l'avantage d'un joueur. Brayden Schenn et Ryan O'Reilly ont aussi obtenu des buts dans ces circonstances, tandis que Mark Scheifele a complété la marque à forces égales. Le gardien Chad Johnson a repoussé les 10 tirs des Norvégiens pour mériter son premier jeu blanc du tournoi.

Après une défaite de 3-2 en prolongation face à la Suisse, samedi, les Canadiens ont disputé le match de lundi «en colère», a noté l'entraîneur-chef, Jon Cooper. «On ne veut pas entendre un autre hymne que le Ô Canada à la fin des matchs», a précisé l'attaquant Matt Duchene.

Fausses notes

Malgré sa détermination et sa bonne volonté, le Canada a entrepris la rencontre sur quelques fausses notes. O'Reilly a d'abord raté la cible sur un tir de pénalité, Wayne Simmonds a manqué un but qui semblait certain après une belle série de passes et le Canada a ensuite été pénalisé pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire.

«Vous regardez cela et vous vous dites : "On a du mal à marquer contre la France et la Suisse et maintenant, on bousille nos occasions", a dit Cooper après la rencontre. Nous sentions toutefois que nous étions en contrôle et qu'il ne s'agissait que d'une question de temps. Heureusement que le jeu de puissance a bien fonctionné.»

Schenn a inscrit le premier but avec 2:12 à jouer à la première période en logeant le tir de la ligne bleue de Chris Lee derrière le gardien norvégien Henrik Haukeland pendant que Mathias Olind purgeait une pénalité pour double-échec.

Moins d'une minute plus tard, avec Olind de nouveau au banc des pénalités pour avoir retenu, Parayko a doublé l'avance des Canadiens avec un tir du poignet qui a trompé Haukeland du côté de la mitaine, alors qu'il avait la vue obstruée.

«L'un de ses atouts est son boulet de canon», a dit Cooper au sujet de Parayko, élu joueur du match pour les vainqueurs. «Quand il peut se détacher, il tient en respect les joueurs affectés au désavantage numérique. [...] Nous avons plusieurs gars doués près du filet adverse. Si le jeu ne s'ouvre pas de ce côté, on peut toujours refiler le disque à Colton.»

Cette victoire assure le Canada du premier rang dans le groupe B et élimine la Norvège d'une place en quarts de finale. La Suisse, la République tchèque et la Finlande passeront aussi au tour suivant dans le groupe B. Les Canadiens disputent leur dernier match de la ronde préliminaire mardi contre la Finlande. Les quarts de finale auront lieu jeudi à Paris et à Cologne, en Allemagne.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer