Le Blizzard peut respirer un peu

Samuel Dickner (17) a porté la marque à... (fournie par Hockey Canada, Matthew Murnaghan)

Agrandir

Samuel Dickner (17) a porté la marque à 2-1 en faveur du Blizzard au tout début de la troisième période. Le SSF a défait le Pat Canadians de Regina, 3-2, pour obtenir mercredi sa première victoire du tournoi de la Coupe Telus disputé à Prince George, en Colombie-Britannique.

fournie par Hockey Canada, Matthew Murnaghan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le cocapitaine du Blizzard Maxime Collin a marqué avec 16 secondes à faire dans le match pour permettre au Séminaire Saint-François de signer une victoire de 3-2 - sa première du tournoi de la Coupe Telus- sur les champions de l'Ouest, les Pat Canadians de Regina, à Prince George, mercredi.

Il aura fallu leur troisième rencontre de la ronde préliminaire pour que les hommes de Martin Laperrière signent ce premier gain, dans un duel où ils ont affiché «beaucoup de résilience», selon l'entraîneur, après avoir accordé le premier but à l'adversaire en début de deuxième (Carson Denomie).

«On connaissait l'enjeu. Avant le match, mon message était de se concentrer sur les petites tâches à faire. En faisant ça, on s'est donné une chance. On s'est dit qu'on regarderait le résultat après. On a montré beaucoup de caractère. Ç'a été notre meilleur match des trois, c'est certain», a indiqué un Laperrière visiblement soulagé.

Tirant de l'arrière 1-0 en début de deuxième, le SSF n'a pas manqué d'occasions de niveler la marque. Samuel Dickner s'est notamment échappé en désavantage numérique, mais a perdu le contrôle de la rondelle avant de décocher son lancer. Jakob Pelletier a ensuite profité d'un tir de pénalité, mais a tardé à lancer sur le filet de Dean McNabb, qui a effectué l'arrêt sans difficulté.

Le but égalisateur du Blizzard est finalement survenu en fin de période, quand le cocapitaine Olivier Crête-Belzile a profité du trafic lourd devant le gardien des Pat Canadians pour inscrire le premier filet de l'équipe en 11 avantages numériques, depuis le début du tournoi.

La troupe québécoise a poursuivi sur sa lancée en début de troisième, alors que Dickner portait la marque à 2-1 après seulement 32 secondes. Regina (Adam Herold) ramenait les deux équipes à la case départ en milieu d'engagement avant que Collin tranche le débat dans les dernières secondes de la rencontre.

Arbitrage inéquitable

Le Blizzard a dû écouler huit désavantages numériques, mais s'est montré parfait dans cette phase du jeu, ce qui a plu à Laperrière. Ce dernier a d'ailleurs jugé l'arbitrage inéquitable.

«J'ai trouvé ça un petit peu flagrant. Il a fallu être concentré parce que les pénalités étaient souvent décernées du même bord. Je ne pense pas qu'on soit un club indiscipliné. [...] Mais tant mieux, parce qu'on se sera prouvé qu'on peut faire face à toutes sortes d'adversités.»

Le SSF poursuit sa route en ronde préliminaire jeudi, en affrontant l'équipe-hôtesse de Caribou, une formation réputée pour sa robustesse. «Il y a une pression. Ça joue rude, ça joue serré. On va répondre par notre vitesse et notre exécution. [...] Je pense que pour notre confiance, notre victoire de ce soir, ça va permettre de respirer un petit peu. Ça va être bon. On est sur le tableau!»




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer