Les canons des Rangers éteints

Il n'y a pas que Phillip Danault qui... (AP, Seth Wenig)

Agrandir

Il n'y a pas que Phillip Danault qui a causé des maux de tête à Kevin Hayes, auteur de 49 points cette saison. L'attaquant des Rangers n'en compte aucun dans cette première ronde des séries éliminatoires.

AP, Seth Wenig

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(New York) Rien de plus commun qu'un entraîneur-chef qui louange son quatrième trio. Ces employés de soutien jouent dans l'ombre, n'ont jamais droit aux précieuses minutes en avantage numérique et doivent plutôt exceller dans les bonnes vieilles «petites choses».

Louanger ces joueurs, donc, est une chose. Mais quand l'entraîneur souligne qu'ils forment son meilleur trio, c'est rarement bon signe pour les neuf autres attaquants.

C'est là qu'en sont les Rangers de New York, menés 2-1 par le Canadien dans la série. Après la défaite de dimanche, Alain Vigneault a affirmé que l'unité formée de Tanner Glass, Oscar Lindberg et Jesper Fast était sa meilleure.

Le quatrième trio des Rangers a laissé son empreinte dans le premier match, quand Glass a ouvert la marque avec ce qui a été le but gagnant. Ce sont aussi les trois membres de ce trio qui affichent les meilleurs indicateurs de possession de rondelle. En fait, ce sont les seuls à avoir un indice Corsi supérieur à 50 % à forces égales. Ils sont donc les seuls à générer plus de tentatives de tirs que l'adversaire.

«C'est la vérité, c'est notre meilleur trio», a répondu Derek Stepan, après l'entraînement des Rangers au Madison Square Garden. «On sait tous qu'on doit élever notre niveau. Nos trois premiers trios n'ont pas joué au maximum de leurs capacités.»

Aucun point

En lisant le classement des marqueurs des Rangers depuis le début de la série, on a parfois l'impression de lire celui de la saison... à l'envers.

Tout en bas se retrouvent les noms de J.T. Miller, Chris Kreider et Kevin Hayes, respectivement deuxième, quatrième et cinquième chez les Rangers en saison avec 56, 53 et 49 points. En trois matchs, ils sont toujours à zéro.

Le cas de Miller est particulièrement inquiétant. Cet attaquant de 24 ans, auteur de 22 buts à chacune de ses deux dernières saisons, a un seul but en 31 matchs en séries dans la LNH. Ce n'est pourtant pas le talent qui lui manque, lui qui a été repêché au 15e rang en 2011 et qui a été préféré à Alex Galchenyuk parmi les 23 ans et moins à la dernière Coupe du monde.

«On sait que l'on doit être meilleurs et que l'on doit davantage faire pencher la balance», a admis Miller.

Parmi les attaquants qui se cherchent, on retrouve aussi Mika Zibanejad, qui a une passe en trois rencontres. L'ancien des Sénateurs, auteur de 37 points en 56 matchs cette saison, s'est longuement autocritiqué après l'entraînement de lundi.

«Mon état d'esprit doit changer. Je dois essayer de faire des jeux, a admis Zibanejad. En ce moment, je n'essaie même pas de faire des jeux, je perds des rondelles dans des situations où, en général, je ne les perds pas. Ce n'est pas assez bon et je le sais. Mais ce sont les séries. Tu ne peux pas te morfondre.»

Zibanejad se retrouve d'autant plus sous les feux de la rampe que les Rangers l'ont obtenu l'été dernier contre Derick Brassard, un attaquant réputé pour ses performances étincelantes en séries.

Les correctifs

Pour Stepan, les Rangers doivent s'attaquer à trois chantiers pour revigorer leur attaque. «On peine à générer des tirs au but. On a laissé passer trop d'occasions de tirer. Quand on dégage la rondelle en fond de territoire, on ne l'envoie pas dans des endroits qui nous permettent de la récupérer. Carey Price est très bon avec la rondelle. S'il la contrôle, il va amorcer la sortie de zone. Et il y a l'avantage numérique. À ce temps-ci de l'année, il faut être à point mentalement en avantage numérique. Dans ces trois aspects, on doit être meilleurs.»

Après avoir fait confiance à ses vétérans jusqu'ici, Vigneault pourrait aussi se tourner vers la jeunesse pour trouver l'étincelle manquante. L'attaquant Pavel Buchnevich a participé à plusieurs exercices d'avantage numérique, en plus d'être en rotation avec Glass au sein du trio de Zibanejad. Vigneault n'a toutefois pas annoncé ses intentions pour le match de mardi soir.

Mais peu importe le personnel en place, l'entraîneur-chef des Rangers s'attend surtout à une meilleure exécution. Cette responsabilité repose-t-elle entièrement sur les épaules des joueurs? «Non, c'est aux entraîneurs de le dire aux joueurs et aux joueurs d'exécuter. Et ils vont exécuter.»

En léthargie

Les Rangers ont maintenant perdu leurs six derniers matchs de séries au Madison Square Garden, une séquence qui a commencé en 2015. «Je regarde une seule chose, c'est que dans les séries 2017, on a une défaite. C'est un groupe différent, une équipe différente», a répondu Alain Vigneault, pas d'humeur à jouer les statisticiens. Cette fiche n'a rien pour faire taire les critiques, qui soutiennent que le plus célèbre amphithéâtre du monde a perdu son âme dans les rénovations des dernières années.

Mauvaise chute de Grabner

Depuis le début de la série, Michael Grabner mène... (La Presse canadienne, Paul Chiasson) - image 4.0

Agrandir

Depuis le début de la série, Michael Grabner mène les Rangers avec deux buts.

La Presse canadienne, Paul Chiasson

Michael Grabner a rendu de fiers services aux Rangers cette saison en marquant 27 buts même s'il ne joue jamais en avantage numérique. Depuis le début de la série, il mène l'équipe avec deux buts, et encore dimanche, il était au coeur de quelques-unes des rares menaces des New-Yorkais autour de Carey Price. Hier, à l'entraînement, l'Autrichien a mis du temps à se relever après être lourdement tombé dans un coin de la patinoire.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer