Tortorella a trouvé le ton juste

John Tortorella, qui est reconnu pour avoir la... (AP, Gene J. Puskar)

Agrandir

John Tortorella, qui est reconnu pour avoir la mèche courte, a mis de l'eau dans son vin cette saison. Toutefois, l'entraîneur-chef des Blue Jackets de Columbus a encore la langue bien pendue, comme il l'a démontré à quelques reprises cette saison.

AP, Gene J. Puskar

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mitch Stacy
Associated Press
Columbus

L'été dernier, John Tortorella a discrètement écrit une lettre personnelle aux joueurs des Blue Jackets de Columbus afin de les informer que les prochains mois seraient, pour le moins, inconfortables.

Mais, a-t-il ajouté, s'ils décidaient de travailler, alors l'effort en vaudrait la chandelle.

Le camp d'entraînement de Tortorella s'est révélé particulièrement difficile et a donné le ton à la saison des Blue Jackets, qui allaient éventuellement connaître une séquence de 16 victoires et être propulsés en séries éliminatoires pour la troisième fois de l'histoire de la concession. Ce camp avait comme objectif d'éliminer la culture perdante dans laquelle baignait l'équipe et à laquelle avait été confronté Tortorella lors de son embauche, après que les Jackets eurent entamé la dernière campagne avec une fiche de 0-7.

Le talent était là, mais pas l'attitude. C'est là qu'est entré en scène "Torts".

«J'avais simplement l'impression que c'était une cour de récréation et que les joueurs pouvaient faire ce qu'ils voulaient - le sentiment d'accomplissement, a-t-il expliqué. Notre mentalité collective était pitoyable.»

Ça n'a pas pris de temps avant que Tortorella ne change la culture et mette l'emphase sur le travail acharné, l'importance du moment présent et la nécessité de garder son sang-froid. Gagne tes batailles, gagne la période, gagne le match. Oublie le reste.

Tortorella, qui est reconnu pour avoir la mèche courte, a mis de l'eau dans son vin cette saison, alors que ses protégés ont adopté son approche axée sur la vitesse, l'échec avant et la créativité. Il a encore la langue bien pendue, comme il l'a démontré à quelques reprises cette saison, mais les joueurs croient qu'il a trouvé le ton juste. Et, faut-il le rappeler, ça aide de gagner des matchs.

«Il arrive parfois qu'il perde son sang-froid avec toi, qu'il s'emporte, mais il est beaucoup plus calme et a véritablement appris à dialoguer avec nous», a confié l'ailier Cam Atkinson, le meilleur marqueur des Blue Jackets.

Déléguer des tâches

Tortorella a admis qu'il avait parfois dû quitter le vestiaire cette saison afin d'éviter qu'il n'explose après une mauvaise période ou une mauvaise rencontre de ses hommes, laissant plutôt la tâche à ses adjoints de discuter avec les joueurs. Il a cessé de participer aux réunions dédiées à l'avantage numérique, préférant les offrir à son adjoint Brad Larsen, et il a délégué de nombreuses autres tâches. Il a aboli les traditionnelles séances d'échauffement matinales afin de permettre aux joueurs de déterminer la façon dont ils souhaitaient passer les heures qui précèdent les matchs. Il a également adouci certains règlements internes.

«Je crois qu'il est plus calme, a confié le vétéran Brandon Saad, qui a marqué le seul but des Blue Jackets dans la défaite de 4-1 subie contre les Penguins vendredi soir. Il est très exigeant envers ses joueurs, et parfois les fils se touchaient l'an dernier. Cette saison, il est plus calme et détendu, il essaie davantage d'expliquer, plutôt que de crier.»

Les Blue Jackets accusent un déficit de 2-0 dans cette série au meilleur des sept matchs, mais le style abrasif de l'équipe plaît à Tortorella. La série se poursuivra dimanche soir à Columbus.

Un autre jeu blanc et deux passes pour Rinne

Pekka Rinne a obtenu son second blanchissage d'affilée et deux passes dans l'écrasante victoire de 5 à 0 des Predators de Nashville contre les Blackhawks de Chicago lors du deuxième match de cette étonnante série.

Ryan Johansen a compté un but et a obtenu deux passes pour permettre à Nashville de continuer dans sa lancée victorieuse entamée jeudi soir. Ryan Ellis, Harry Zolnierczyk, Colton Sissons et Kevin Fiala ont tous marqué leur premier but en carrière en séries d'après-saison. Le prochain duel aura lieu lundi soir à Nashville. 

Joel Quenneville, l'entraîneur-chef de Chicago, a tout fait pour obtenir davantage de chances de marquer, notamment en faisant confiance aux recrues Vinnie Hinostroza et Dennis Rasmussen et en donnant congé aux vétérans Jordin Tootoo et John Hayden. Mais si la formule a changé, le résultat est resté le même pour les Black-hawks, qui n'ont pas su percer la défensive des Predators.

Les Blackhawks ont été blanchis pour la deuxième fois d'affilée en séries pour la première fois depuis avril 2002, alors que les Blues de St. Louis les avaient frustrés à trois reprises. Il s'agit de leur sixième défaite d'affilée, en comptant la fin de la saison régulière. Les Blackhawks, qui ont terminé au sommet de l'association Ouest avec 109 points, ont remporté quatre de leurs cinq duels face aux Predators en saison régulière. Ils ont d'ailleurs contrôlé une grande partie de la première rencontre, en testant 29 fois le gardien Rinne, alors que Nashville n'a obtenu que 20 tirs.

Mais cette deuxième rencontre a appartenu aux Predators dès la première mise au jeu.

Après que Richard Panik eut touché le poteau lors de la première minute, les Predators ont bondi, et leurs attaques n'ont jamais cessé. Un premier tir de Ellis dans la lucarne a été arrêté par une habile glissade de Panik, mais le défenseur, saisissant son rebond, a battu Corey Crawford pour donner une avance de 1-0 aux siens à 3:44 du premier engagement. Les Predators ont enfilé deux autres buts en deuxième période.

Victoire de Toronto

Par ailleurs, l'attaquant des Maple Leafs de Toronto, Kasperi Kapanen, a mis fin au débat lors de la deuxième prolongation dans le match opposant les siens aux Capitals de Washington. Toronto a remporté le match 4-3 et a du même coup égalé la série 1-1.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer