Ann-Renée Desbiens joueuse par excellence dans la NCAA

Ann-Renée Desbiens a repoussé 22 tirs pour blanchir... (AP, Chris Lee)

Agrandir

Ann-Renée Desbiens a repoussé 22 tirs pour blanchir Boston College 1-0 en demi-finale de la NCAA, vendredi. Les Badgers sont invaincues à leurs 22 derniers matchs.

AP, Chris Lee

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
St. Charles

La Québécoise Ann-Renée Desbiens a mérité le trophée Patty Kazmaier, remis à la joueuse par excellence du hockey féminin universitaire américain (NCAA).

«C'est très significatif pour moi de gagner ce trophée», a confié la gardienne de but de 22 ans de La Malbaie, qui avait aussi été mise en nomination l'an dernier. «Patty a accompli tellement de choses. Elle incarnait la définition du hockey : la passion, le travail acharné. Les gagnantes du passé, quand on voit ce qu'elles ont réussi, pas juste dans la NCAA mais après, c'est fabuleux pour moi d'être ajoutée à ce groupe-là.»

La gardienne des Badgers, qui en est à sa dernière saison universitaire, est la cinquième joueuse de l'Université du Wisconsin à obtenir cet honneur, la première depuis Brianna Decker, en 2012. «Je suis très heureuse personnellement, mais aussi pour mes coéquipières. Elles ont un grand mot à dire dans l'obtention de ce trophée. En bloquant des tirs et en mettant notre système en place, elles me facilitent beaucoup la tâche.»

Desbiens et les Badgers ont atteint la finale du Frozen Four, qui couronne les championnes du hockey féminin de la NCAA. Elles avaient d'ailleurs une séance d'entraînement en après-midi samedi, peu après le gala. La finale les opposera aux Golden Knights de Clarkson, dimanche à compter de 15h.

Record de jeux blancs

Desbiens a mené la NCAA pour le pourcentage d'arrêts (,963), la moyenne de buts alloués (0,69), les victoires (25) et les jeux blancs (15). Cette saison, elle a signé un jeu blanc ou permis un seul but lors de 24 matchs sur 30. En novembre, elle a établi le record de la NCAA avec un 44e blanchissage. Au total, elle en a signé 55 en 119 départs.

Le trophée Patty Kazmaier a été accordé une première fois en 1998. Desbiens est seulement la troisième gardienne à le recevoir. Étudiante en comptabilité, elle a aidé le Canada à obtenir la médaille d'argent lors du Mondial de 2015.

Les autres finalistes étaient les attaquantes Cayler Mercer (Clarkson) et Lara Stalder (Université du Minnesota). Mercer, 23 ans, a mené la NCAA avec 25 buts. Stalder, 22 ans, s'est classé cinquième avec 53 points.

Le trophée est nommé en l'honneur de Patty Kazmaier, qui a joué avec Princeton de 1981 à 1986. Elle est décédée à 28 ans d'une maladie sanguine. La gagnante est choisie en se basant sur les habiletés individuelles et en équipe, l'esprit sportif, le rendement dans les gros matchs, le caractère et la volonté de réussir. On considère aussi les résultats scolaires et l'implication communautaire.

La Sherbrookoise Sarah Vaillancourt a obtenu l'honneur en 2008, avec Harvard. Quatre autres Canadiennes ont reçu le trophée : les Ontariennes Jamie Lee Rattray (Clarkson, 2014), Vicki Bendus (Mercyhurst, 2010), Sara Bauer (Wisconsin, 2006) et la Manitobaine Jennifer Botterill (Harvard, 2001 et 2003).




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer