Midget AAA: le Blizzard surpris par les Commandeurs

Le gardien de but des Commandeurs, Xavier Bolduc,... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le gardien de but des Commandeurs, Xavier Bolduc, a encore brillé en repoussant 45 des 47 tirs du Blizzard.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Si certains s'attendaient à une série à sens unique entre le Blizzard du Séminaire Saint-François et les Commandeurs de Lévis, ils devront revoir leur pronostic.

La bataille des deux rives s'est ouverte sur les chapeaux de roues, vendredi soir, à Saint-Augustin, les Lévisiens arrachant une victoire-surprise de 3-2 en prolongation.  C'est un joueur affilié des Commandeurs, Emil Lessard-Aydin, qui a joué les héros pour les visiteurs, trompant la vigilance de Philippe Gaudreault après 13 minutes de jeu en prolongation.

Lévis prend ainsi les devants 1-0 contre les champions de la saison régulière dans la série 4 de 7 de la demi-finale de la ligue de hockey midget AAA. 

La véritable vedette de la rencontre pour les Commandeurs a cependant été sans contredit le gardien de but Xavier Bolduc. L'espoir du Drakkar de Baie-Comeau a arrêté 45 des 47 tirs auxquels il a fait face, sauvant les siens à quelques reprises en fin de troisième période. 

«Depuis le début des séries, Xavier est souvent la raison de nos victoires. Ce soir, c'était un autre exemple», a reconnu le pilote des Commandeurs, Mathieu Turcotte, après le match disputé devant une salle comble au complexe multifonctionnel de Saint-Augustin-de-Desmaures. 

«C'est un match comme on pensait : serré. Ils n'ont pas terminé numéro un dans la Ligue pour rien. Ils sont extrêmement rapides et ils mettent beaucoup de pression. On devra mieux jouer dans plusieurs facettes.»

Manque d'opportunisme

Dans le camp des perdants, le pilote Martin Laperrière ne pouvait que se désoler du manque d'opportunisme des siens.  C'est que les 15 premières minutes du match ont été outrageusement dominées par le Blizzard, les locaux bombardant le portier Bolduc pour finalement voir l'attaquant Yan-Cédric Gaudreault ouvrir la marque avec un peu plus de huit minutes à faire à la période. Mais deux punitions coup sur coup des représentants du Séminaire Saint-François ont ouvert la porte à Lévis, en fin de première période, les Commandeurs nivelant la marque en avantage numérique avant de retraiter au vestiaire. 

«On a dominé la première période, mais on aurait dû sortir 1-0», a admis sans détour Laperrière. «On sait que ça va être une longue série. Une bataille. Il va falloir aller au filet davantage et obstruer la vue de leur gardien.»

En deuxième période, un tir voilé de l'attaquant Hugo Guillemette a permis aux Commandeurs de prendre les devants, mais Yan-Cédric Gaudreault, encore lui, a ramené les deux équipes à la case départ, en début de troisième. La table était mise pour la prolongation pour cette première confrontation en 12 ans en séries entre les deux grands rivaux des deux rives. 

Le deuxième match de la série est prévu pour dimanche, 13h, à Saint-Augustin.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer