L'ex-dg Pierre Lacroix prêt à aider l'Avalanche

Pierre Lacroix, ancien dg des Nordiques et de... (La Voix de l'Est, Alain Dion)

Agrandir

Pierre Lacroix, ancien dg des Nordiques et de l'Avalanche, a confié à des proches qu'il serait prêt à effectuer un retour. Il est de passage à Granby à l'occasion du Tournoi bantam avec son fils Éric, qui est entraîneur du Storm du Nevada, pour qui son petit-fils Max garde les buts.

La Voix de l'Est, Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Pierre Lacroix l'avoue : il continue à suivre avec intérêt les activités de l'Avalanche du Colorado. Et du même souffle, il confie qu'il trouve «bien triste» de voir son ancienne équipe crouler dans les bas-fonds du classement de la LNH.

«C'est triste, oui, mais la concession a connu tellement de succès par le passé», a mentionné l'ancien dg des Nordiques de Québec et de l'Avalanche. «À un moment donné, c'est le retour du balancier. Tu ne peux pas toujours gagner. Regardez les Red Wings de Detroit : ça a été une grande équipe et pour eux aussi, présentement, c'est difficile.»

De passage au 47e Tournoi de hockey international bantam de Granby pour voir jouer le Storm du Nevada, dirigé par son fils Éric et dont le gardien est son petit-fils Max, Lacroix n'a pas tenté d'expliquer pourquoi rien ne va plus pour l'Avalanche. Mais il a souri quand on lui a dit que certains estiment qu'il serait la meilleure personne pour sortir l'équipe de la misère. Il aurait lui-même confié à des proches qu'il serait prêt à effectuer un retour.

«Les propriétaires de l'Avalanche et moi, nous nous sommes laissés en bons termes. Écoutez, ils savent où me joindre s'il y a quelque chose...»

Les Lacroix sont arrivés à Granby mercredi. L'ancien homme de hockey se rappelait avoir assisté à des matchs de la LHJMQ de Patrick Roy et de Pierre Turgeon, ses clients alors qu'il était agent, à l'aréna de la ville.

«On vit aux États-Unis, mais une partie de notre coeur est restée ici. On aime toujours revenir au Québec. Là, on va aller manger chez Ben La Bédaine.»

Jeudi, il a vu son petit-fils Max entamer le match devant le filet du Storm dans une défaite de 7-0. «Moi, je suis maintenant grand-papa à temps plein», a mentionné Pierre Lacroix, assis juste en haut du banc du Storm. «Je suis mon petit-fils un peu partout et je suis toujours là quand il vient au Québec. »

Des billets de saison pour les Golden Knights

Le jeune Lacroix a participé au Tournoi pee-wee de Québec en 2015 et en 2016, toujours avec une équipe du Nevada. Il faut dire que Pierre et son épouse Colombe de même que leurs fils Éric et Martin sont tous installés à Las Vegas.

«Quand j'ai quitté Denver, j'ai demandé à ma femme où est-ce qu'elle nous verrait prendre notre retraite», explique l'homme de 68 ans. «Elle a regardé ça et elle m'a parlé de Vegas. J'ai dit  : "OK, ça me va mon amour! " Il fait toujours beau, il fait toujours chaud, c'est agréable...»

Lacroix s'est procuré ses billets de saison pour les matchs des Golden Knights de Las Vegas, qui effectueront leurs débuts dans la LNH la saison prochaine. «Ça va marcher, le hockey, à Vegas. Ce n'est pas un endroit naturel pour ce sport, mais l'intérêt est là. Je suis convaincu que ça va marcher.»

Et le tour de Québec viendra-t-il un jour? «Je le dis et je le répète, Québec mérite de revenir dans la Ligue nationale.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer