Les Bruins congédient Claude Julien

Claude Julien a été relevé de ses fonctions alors... (AP, Elise Amendola)

Agrandir

Claude Julien a été relevé de ses fonctions alors qu'il en était à sa dixième saison avec les Bruins.

AP, Elise Amendola

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Boston

Les Bruins de Boston ont estimé qu'ils avaient besoin d'un changement à la barre de l'équipe, même si cela signifiait le faire un jour où la ville célébrait un championnat.

Ils ont congédié l'entraîneur Claude Julien, qui les a guidés à une conquête de la coupe Stanley, quelques heures avant un défilé au centre-ville en l'honneur de la victoire des Patriots de la Nouvelle-Angleterre au Super Bowl.

Le directeur général Don Sweeney s'est excusé du moment choisi pour procéder à cette annonce, mais il a souligné que la pause de deux jours entre les matchs donnait le temps de se remettre des émotions du congédiement de Julien. Il a précisé qu'il n'ignorait pas le contexte, mais il a ajouté: « Je ne vais pas prendre une décision seulement sur cette base. »

Avec une équipe en danger de rater les séries éliminatoires pour une troisième saison consécutive, Sweeney a jugé qu'il n'avait plus le choix. Les Bruins ont perdu deux matchs d'affilée et six de leurs neuf derniers et ils ont glissé au 9e rang de l'Association Est avant les matchs de mardi. L'adjoint Bruce Cassidy a été nommé entraîneur par intérim.

« J'en suis arrivé à la conclusion que pour faire progresser ce groupe selon les plans que nous avions mis en place, je n'étais pas disposé à m'engager à plus long terme envers Claude », a déclaré Sweeney.

Il a également souligné que c'était le temps avant la date limite du 1er mars de faire les ajustements qui pourraient permettre aux Bruins d'accéder aux séries éliminatoires.

« Il ne fait aucun doute dans mon esprit que ce groupe a une chance d'en être », a affirmé Sweeney.

L'ailier gauche Brad Marchand a confié qu'il est optimiste que ce changement stimulera l'équipe.

« À la fin de la journée, la responsabilité incombe aux joueurs, a-t-il dit. Nous devons nous présenter sur la patinoire et faire le travail. »

« J'en suis arrivé à la conclusion que pour... (AP, Michael Dwyer) - image 2.0

Agrandir

« J'en suis arrivé à la conclusion que pour faire progresser ce groupe selon les plans que nous avions mis en place, je n'étais pas disposé à m'engager à plus long terme envers Claude », a déclaré le directeur général des Bruins, Don Sweeney.

AP, Michael Dwyer

Un dossier gagnant

Julien est le quatrième entraîneur à perdre son poste cette saison après Ken Hitchcock à St. Louis la semaine dernière, Gerard Gallant des Panthers de la Floride en novembre et Jack Capuano des Islanders de New York en janvier. Quatre des huit derniers champions de la coupe Stanley ont fait un changement d'entraîneur en milieu de saison.

Julien était l'entraîneur en poste avec le plus d'ancienneté dans la LNH, ayant entrepris son séjour avec les Bruins pendant la saison 2007-08. Il a compilé un palmarès de 419-246-94 en presque 10 saisons, dont deux participations à la finale de la LNH et un championnat du circuit en 2011.

Les Bruins ont perdu en finale deux ans plus tard et, l'année suivante après avoir totalisé 117 points et remporté le trophée des Présidents, ils se sont inclinés en demi-finales face à leurs grands rivaux, le Canadien de Montréal.

Mais en 2014-15, les Bruins ont été écartés des séries éliminatoires lors de la dernière journée de la saison régulière - une première depuis que Julien était à la barre de l'équipe. Et de nouveau l'année suivante, ils avaient l'opportunité d'accéder aux éliminatoires jusqu'à la dernière semaine de la saison, mais ils ont perdu neuf de leurs 12 derniers matchs pour terminer au neuvième rang dans l'Association Est.

« Pas une décision facile »

Les Bruins n'avaient pas gardé en poste un entraîneur qui a raté les éliminatoires deux saisons d'affilée depuis 1965, quand Milt Schmidt avait obtenu un sursis pour une troisième année avant d'être remplacé par Harry Sinden.

Julien a été épargné en 2015 lorsque Neely a plutôt décidé de congédier le directeur général Peter Chiarelli, le remplaçant par Sweeney.

« Ça n'a pas été une décision facile et Don (Sweeney) a tout mon soutien, a déclaré dans un communiqué le président de l'équipe, Cam Neely. J'estime que nous avons une meilleure équipe que nos résultats le montrent. Je reconnais aussi qu'il y a certains domaines où nous devons nous améliorer en tant qu'équipe. »

« Cette décision ne diminue en rien l'héritage de Claude comme entraîneur des Bruins. Je désire lui souhaiter, à lui et sa famille, nos meilleurs voeux. »

La saison dernière, Julien était devenu le meneur de tous les temps chez les Bruins pour le nombre de victoires d'un entraîneur.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer