Un autre espoir nommé Strome

Matthew Strome, plus jeune frère du joueur de... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Matthew Strome, plus jeune frère du joueur de centre Ryan Strome, des Islanders de New York, a récolté 42 points en 45 matchs cette saison dans l'uniforme des Bulldogs de Hamilton de la Ligue junior de l'Ontario.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La pression n'est pas la même qu'au Championnat mondial de hockey junior, mais Dominique Ducharme estime que le Match des meilleurs espoirs est une belle occasion pour comparer les joueurs sur le même plateau, autant pour eux que pour les dépisteurs qui les évaluent.

L'entraîneur-chef des Voltigeurs de Drummondville, qui dirigeait l'équipe canadienne médaillée d'argent au dernier rendez-vous international disputé à Mont­réal, apprécie sa présence parmi les jeunes qui seront les points de mire du prochain repêchage. Quelle est l'importance de ce match à ses yeux?

«Ça peut avoir une influence positive ou négative, mais je ne pense pas que ça décide tout. Ça peut être la meilleure journée de ta saison, ou la pire, alors il faut en prendre et en laisser», a indiqué Ducharme, qui dirigera l'équipe Orr avec Guy Chouinard et Dave Pichette.

«Notre rôle est de nous assurer que les joueurs soient confortables. Il s'agit d'une belle occasion pour eux de se faire remarquer parmi tous ceux qui sont admissibles au repêchage. Les dépisteurs les voient à l'année, ils doivent montrer leurs forces, mais aussi qu'ils jouent pour gagner, n'importe quand.»

Un cycle

Ducharme ne grimpe pas dans les rideaux parce que seulement six joueurs de la LHJMQ ont été invités à cette rencontre annuelle, comparativement à 19 de l'Ontario et 16 de l'Ouest.

«À Noël, on avait plusieurs gars du Québec dans l'équipe nationale, et d'autres ont participé au camp pour mériter un poste. Il y a des cycles. Il y en a un peu moins, cette fois-ci, ça dépend des années.»

L'entraîneur ne cache pas sa curiosité envers Matthew Strome, le frère de Dylan, qui a joué pour lui avec l'ECJ et qui est devenu, samedi, le meilleur marqueur de l'histoire des Otters d'Erie, là où jouait Connor McDavid avant de graduer dans la LNH. L'aîné de la famille, Ryan, évolue avec les Islanders de New York.

«Personnellement, j'arrive ici, et je revois le nom Strome. Je vais le comparer à son frère, j'ai vécu les deux derniers championnats du monde avec Dylan, alors de rencontrer le plus jeune, c'est spécial. Mais je veux voir tout le monde, c'est intéressant d'apprendre à les connaître, de les côtoyer et de voir leur réaction devant l'adversité.»

L'ancien pilote des Mooseheads dirigera Nico Hischier, qui est débarqué à Halifax tout juste après son départ. «Je voulais le repêcher à Drummondville, mais ils l'ont pris avant nous», disait-il en riant.

Pour sa part, Philippe Boucher, qui sera à la barre d'Équipe Cherry, a aussi hâte de voir comment se comporteront les joueurs de la LHJMQ, dont Hischier.

«Ma première réflexion quand je l'ai vu en début de saison avait été que s'il y avait de meilleurs joueurs que lui pour le repêchage, ils devaient être bons», a souligné l'entraîneur-chef des Remparts, qui connaît un peu plus les meilleurs espoirs de la LCH depuis qu'il se rend aux repêchages de la LNH à titre de directeur général et d'entraîneur-chef d'un club junior.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer