Cal Foote et Jake Leschyshyn sur les traces de leurs pères

Jake Leschyshyn et Cal Foote auront la chance,... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Jake Leschyshyn et Cal Foote auront la chance, lundi, de démontrer leur savoir-faire aux amateurs de hockey de Québec, comme leurs pères l'ont fait avant eux dans le chandail des Nordiques.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Comme leurs pères l'ont fait au début des années 90, Cal Foote et Jake Leschyshyn feront connaissance avec les amateurs de hockey de Québec, lundi, au Match des meilleurs espoirs Sherwin-Williams de la LCH-LNH, présenté au Centre Vidéotron. Une façon pour ces fils d'anciens joueurs des Nordiques de renouer avec leur passé familial.

Les deux joueurs de la Ligue de l'Ouest sont bien classés par le Bureau central de dépistage de la LNH. Cal occupe le 12e rang tandis que Jake se retrouve au 31e.

«Ça fait un lien intéressant. Mon père a joué ici, il a été repêché par Québec, je trouve ça excitant d'être ici», a admis le fils d'Adam Foote, ancien défenseur des Nordiques.

Celui-ci avait été le premier choix de la deuxième ronde (22e) en 1989. Foote a joué les quatre premières saisons de sa carrière à Québec, avant de disputer les 16 suivantes au Colorado et à Columbus.

«Il m'a parlé un peu de son temps avec les Nordiques, j'ai vu quelques films. Il était très jeune, mais il a eu beaucoup de plaisir à Québec. Il dit souvent que les admirateurs étaient incroyables, qu'ils étaient passionnés. Il ne garde que de bons souvenirs de son séjour ici», a rappelé le fiston, dont le paternel sera en ville, lundi.

Comme son père, Cal Foote évolue à la ligne bleue. Mais les comparaisons s'arrêtent là.

«Nous avons des styles différents. Il portait l'étiquette de défenseur défensif tandis que j'en suis plus un qui joue dans les deux sens», a précisé le défenseur de 18 ans.

Né aux États-Unis, Foote évolue avec les Rockets de Kelowna, alors que son père a joué son hockey junior en Ontario. Le premier avait le choix de rester au Colorado, où le hockey universitaire est aussi populaire.

«J'ai choisi Kelowna en raison de tous les défenseurs et joueurs qu'ils avaient là-bas. Il s'agit aussi d'une organisation gagnante et je suis fier d'en faire partie», a ajouté celui qui a aussi participé au Tournoi pee-wee de Québec.

Il ne ressent plus la pression d'être le fils d'un ancien défenseur de la LNH. «Au début, il y en avait une certaine à l'idée d'être comparé à lui, mais il m'a toujours dit de jouer mon style, d'écrire ma propre histoire. Il a toujours été là pour moi, son meilleur conseil a été de m'assurer d'avoir une belle éthique de travail.»

Foote évolue avec son jeune frère, Nolan, son cadet de deux ans. «Au début, ça faisait bizarre de le voir dans le vestiaire, mais on s'est habitués. C'est fantastique de jouer avec lui.»

Historique à Québec

Jake Leschyshyn espère pour sa part avoir plus de succès qu'à sa participation au Tournoi pee-wee, où ils avaient perdu leur première partie. Comme Foote, son père assistera au match des meilleurs espoirs.

«Il y a un historique pour lui à Québec, j'ai hâte à ce match», a dit celui qui est attaquant, contrairement à son père.

Curtis Leschyshyn avait été le premier choix des Nordiques au troisième rang du repêchage de la LNH en 1988, derrière Mike Modano (Minnesota) et Trevor Linden (Vancouver). Il a passé sept saisons à Québec avant le déménagement de la franchise au Colorado.

Le centre des Pats de Regina montre un dossier de 17 buts et 40 points en 45 matchs. Ses atouts : sa vitesse et son sens du hockey.

Il voit la partie à venir comme une occasion de se faire valoir. «Le match de lundi devrait être rapide, tout le monde voudra faire de son mieux. Ça pourrait avoir de l'influence sur le rang de sélection, car il y a plusieurs dépisteurs qui nous regarderont. Si on fait bien, ça peut augmenter notre valeur.»

Philippe Boucher se souvient

Important, le match des espoirs? «Ça rappelle des souvenirs. L'année de repêchage, c'est important pour un jeune. Dans mon temps, c'était un match des étoiles Québec-Ontario, mais ça m'avait peut-être aidé à faire de moi un choix de première ronde. Tout le monde est ici, il y aura plusieurs directeurs généraux de la LNH, des dépisteurs, c'est un outil pour se comparer avec les meilleurs au Canada.» Derrière le banc, Philippe Boucher respectera les demandes du Bureau central de dépistage de la LNH, qui a concocté les différents trios. «Je me souviens de ce match à Halifax, il y a quelques années, où il y avait plusieurs joueurs du Québec, et qui s'est âprement disputé. Je n'ai rien contre le Match des étoiles de la LNH, c'est tout un spectacle à trois contre trois, mais ici, ce n'est pas la même chose. Les jeunes sont là pour se prouver et se faire voir.»

Comtois positif

Auteur de 66 points à sa première saison à Victoriaville, Maxime Comtois n'a pas produit au même rythme à son année de repêchage. Malgré tout, le centre des Tigres pointe au 15e rang du classement de la mi-saison parmi les joueurs nord-américains. «Je suis habitué de l'entendre, c'est tannant de toujours m'en faire parler. Je ne pense pas que ma fiche représente la manière dont je joue. Ceux qui ne me voient pas disent que je produis en deçà des attentes, ceux qui viennent à l'aréna savent que je me donne corps et âme. J'ai travaillé fort pour me sortir de cette léthargie et je commence à produire un peu plus. Avec mon style, je savais que ça allait revenir», a confié celui qui s'est présenté à ce match des espoirs dans l'objectif de démontrer qu'il pouvait «jouer avec les meilleurs». Après 44 matchs avec les Tigres, il a marqué 14 buts et amassé 32 points.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer