Chris Neil, le dernier des durs de durs

Une quinzaine d'années après son arrivée dans la... (La Presse, André Pichette)

Agrandir

Une quinzaine d'années après son arrivée dans la LNH, James Neil est toujours aussi agressif sur la patinoire. Même si le contexte d'aujourd'hui ne se prête plus vraiment aux bagarres, il n'en demeure pas moins qu'il ne faut pas tourner le dos au vétéran des Sénateurs qui s'est amusé à secouer Andrew Shaw, mardi.

La Presse, André Pichette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) D'une certaine façon, Chris Neil est une espèce en voie de disparition.

Quand il est arrivé dans la Ligue nationale de hockey en 2001-2002, Neil avait l'embarras du choix : des adversaires potentiels, chaque équipe en avait au moins un ou deux, parfois plus, et pour lui, il ne s'agissait pas de savoir quand il allait laisser tomber les gants, seulement contre qui.

Aujourd'hui, Neil n'a plus beaucoup de partenaires potentiels si jamais l'envie lui prend de danser. Selon les données recueillies par hockeyfights.com, le poids lourd des Sénateurs, avant le match de mardi soir, n'avait que deux bagarres à sa fiche en 17 matchs cette saison, pour aller avec ses deux points. Force est de constater qu'on est bien loin de l'époque où Neil pouvait se bagarrer 15 ou 20 fois par année. En plus, on peut probablement compter les joueurs issus du même moule sur les doigts d'une main. En Floride, les dirigeants des Panthers n'ont fait appel aux services de Shawn Thornton qu'à trois reprises cette saison.

Les temps changent

Mais Neil n'est pas prêt à dire que les bagarres vont bientôt disparaître. «On regarde une équipe comme le Canadien, qui a plusieurs joueurs qui jouent de manière agressive, analyse-t-il. Ça prend quelqu'un pour aller là et les mettre en garde. Cette partie de mon jeu n'a pas changé. Mais les jours où il y avait deux, trois ou quatre bagarreurs par équipe, ça, c'est du passé. Ce n'est plus comme ça.»

Le Canadien n'a d'ailleurs plus de bagarreur attitré depuis le départ de Brandon Prust, il y a deux ans, et avant le match contre les Sénateurs, l'équipe n'avait qu'une seule bagarre au compteur depuis l'ouverture de la saison.

«Il y a encore des jeunes qui arrivent dans cette ligue et qui jouent de manière similaire à la mienne, ajoute Neil. Je ne dirais pas que je suis le dernier. C'est certain qu'il faut être digne de confiance, savoir jouer à l'intérieur d'un système, porter attention aux détails du jeu et être discipliné. Je joue de cette manière et j'en retire une certaine fierté.»

Toucher du bois

À au moins trois reprises lors de notre entretien, Neil frappe du poing le banc en bois sur lequel il est assis. C'est sa façon bien à lui de faire comprendre qu'il se trouve chanceux, surtout dans un contexte où plusieurs anciens joueurs qui ont fait un travail similaire au sien par le passé se retrouvent aujourd'hui avec de très graves problèmes de santé.

Le joueur des Sénateurs refuse de dire s'il a déjà subi des commotions cérébrales («allez le demander à mon docteur»), et il jure que les ennuis de santé des anciens bagarreurs de la LNH ne lui inspirent aucune crainte quant à son propre avenir.

Drôle de hasard, Gino Odjick, l'ancien poids lourd du Canadien avec qui Neil s'est livré à sa première bagarre dans la LNH, fait aujourd'hui partie de ces ex-bagarreurs qui ont vécu des ennuis de santé très sérieux à la retraite.

«Je ne pense pas à ça, conclut Neil. Je suis chanceux de pouvoir jouer encore et de pouvoir contribuer aux succès de l'équipe. Je suis béni, j'ai 37 ans et je peux encore jouer. J'adore jouer. Pour ce qui est de la santé, je dirais que tout le monde est différent... Je suis un homme de famille, je prends soin de moi et j'en suis fier. Je fais confiance au système mis en place par la ligue. Si tu ne te sens pas bien, ils ne vont pas te laisser retourner sur la glace. »

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer