Un «père» du hockey à Québec s'est éteint

Le 26 mai 1997, Jean-Marc Bruneau (à droite)... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le 26 mai 1997, Jean-Marc Bruneau (à droite) assistait au dévoilement du logo des nouveaux Remparts. On le voit montrant le premier programme souvenir de l'histoire des Remparts à Maurice Filion, ex-entraîneur de l'équipe. Il a aussi été coach et directeur général des Nordiques.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un des fondateurs des Nordiques et des Remparts, Jean-Marc Bruneau est décédé la semaine dernière, à l'âge de 91 ans.

Le 12 janvier 1972, c'est lui qui a pris l'appel téléphonique qui changera à jamais le visage sportif de la capitale. De la Californie, son interlocuteur lui annonçait que l'Association mondiale de hockey (AMH) était prête à attribuer une franchise à Québec.

Grand patron de la fabrique de chaussures Faber, Bruneau faisait partie du «Groupe des Six», avec Marius Fortier, Marcel Bédard, John Dacres, Jean-Claude Mathieu et Léopold Beausoleil. Les six hommes d'affaires se lançaient dans l'aventure du hockey professionnel après avoir quitté le navire du junior et des Remparts en or, l'été précédent.

Un mois plus tard, en février 1972, ils se retrouvaient à Anaheim pour acheter le club mort-né des Sharks de San Francisco au coût de 215 000 $. «J'ai d'ailleurs encore le papier officiel de l'AMH comme quoi la franchise a été attribuée à mon nom, Jean-Marc Bruneau enr. Je ne m'étais même pas incorporé!» s'était-il rappelé dans les pages du Soleil, en 2003.

Richard et Lafleur sélectionnés

Le voyage en Californie avait aussi permis de participer au premier repêchage général de l'AMH. Les futurs Nordiques, sans nom à ce moment-là, avaient entre autres sélectionné Jacques Richard et Guy Lafleur. Deux superbes patineurs qui marqueront l'histoire de l'équipe, mais beaucoup plus tard, dans la LNH.

Deux joueurs que Bruneau et ses acolytes voyaient en action chaque jour dans leur cour, dans l'uniforme des Remparts. Bruneau avait collaboré à mettre sur pied la formation junior en 1969 avec Paul Dumont, Marius Fortier et Clément Massicotte.

Bruneau a été le premier président de la corporation COLIBEC, qui négociera le rachat de la concession déficitaire des As juniors au propriétaire des Flyers de Philadelphie, Bill Putnam, pour la modique somme de 1 $. Les Remparts étaient nés, une première fois.

«J'étais le seul à l'époque qui suivait mon équipe en avion privé. À la fin de l'après-midi, quand il y avait un match à l'extérieur, mon épouse venait me rejoindre à l'aéroport et on partait pour le match des Remparts», avait aussi raconté Bruneau au collègue Réal Labbé, dans ce même papier publié à l'occasion du tournoi de la Coupe Memorial de 2003.

Bruneau est mort le 28 septembre, à l'unité de soins palliatifs de l'hôpital Jeffrey Hale. Il avait 91 ans et 11 mois. Il laisse dans le deuil son épouse Marthe Lapointe, trois enfants, cinq petits-enfants et deux arrière-petits-enfants.

La famille recevra les condoléances samedi de 9h à 11h, au complexe funéraire Lépine-Cloutier du 1500, boulevard Wilfrid-Hamel. Une liturgie de la parole suivra, à 11h.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer