Hockey midget AAA: Juneau rejoint Gagné

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le numéro 9 de Joé Juneau a rejoint le 8 de Simon Gagné, dimanche, dans les hauteurs du Complexe sportif de Saint-Augustin.

L'ancien attaquant aux 828 matchs dans la LNH a joué pour les Gouverneurs de Sainte-Foy - devenus Blizzard du Séminaire Saint-François - de 1983 à 1985. Un séjour de deux saisons dans le midget AAA au cours duquel il est devenu un meilleur hockeyeur... et une meilleure personne.

«C'est mon message aux jeunes ados qui viennent d'embarquer sur la glace derrière moi. Ce sont des années qui sont tellement formatrices. C'est incroyable à quel point on apprend», a dit Juneau au Soleil, avant de prononcer un discours similaire devant les joueurs du Blizzard, qui ont ensuite battu les Grenadiers de Châteauguay 4-1.

Cette récompense «dépasse beaucoup les succès d'un individu», a souligné Juneau, un ancien des Bruins de Boston et du Canadien de Montréal, entre autres. «Pour moi, ça représente l'effort et l'accomplissement collectifs», a-t-il ajouté, en parlant de ses parents et de ses entraîneurs.

Deux invités

Juneau avait d'ailleurs invité ses deux anciens entraîneurs de l'époque, Jean-Louis Létourneau (chef) et Simon Robitaille (adjoint).

«La reconnaissance d'un joueur comme ça... C'est lui-même qui m'a invité. Ça, c'est le plus beau trophée qu'un entraîneur peut remporter», a dit Létourneau, le coach comptant le plus de victoires dans l'histoire de la concession.

Après avoir amorcé sa première saison dans les estrades, le timide Juneau a tranquillement gagné son temps de glace. En 1984-1985, il a explosé avec 71 points en saison et 24 autres en séries, aidant les siens à réaliser une séquence de 36 victoires. «Une des belles équipes avec lesquelles j'ai joué dans ma carrière.»

Pour Juneau, un hockeyeur ne peut recevoir plus grand honneur. D'autant plus que pour lui, le Blizzard est l'équivalent pour le midget AAA du Canadien de Montréal dans la LNH. Une organisation de grande classe.

C'est le quatrième hommage du genre reçu par Juneau. Son chandail a déjà été retiré par les Faucons du Cégep Lévis-Lauzon et par les Engineers de RPI, son équipe universitaire. L'aréna de Pont-Rouge, sa ville natale, porte aussi son nom.

Une minute de silence a par ailleurs été tenue en hommage à un autre ancien des Gouverneurs, le chanteur «Bob» Bissonnette, décédé dans un accident d'hélicoptère il y a deux semaines.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer