La jeunesse, un atout, selon McDavid

Connor McDavid (au centre) se dit très à... (La Presse Canadienne, Graham Hughes)

Agrandir

Connor McDavid (au centre) se dit très à l'aise avec le fait que l'équipe de l'Amérique du Nord soit négligée, estimant que la vitesse de la formation formée de joueurs de 23 ans possède une belle combinaison de vitesse et d'habiletés.

La Presse Canadienne, Graham Hughes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kelsey Patterson
La Presse Canadienne
Montréal

Connor McDavid croit que la jeunesse de la formation de l'Amérique du Nord sera l'atout principal de l'équipe à la Coupe du monde de hockey, et non son talon d'Achille.

Le premier choix du repêchage de l'an dernier s'est montré optimiste à la suite d'un entraînement de 90 minutes de la formation au Centre Bell, lundi, le premier de 13 avant son match d'ouverture contre la Finlande, le 18 septembre.

«Tout le monde croit que nous sommes négligés et nous le prenons avec joie», a dit l'attaquant de 19 ans. «Nous allons surprendre quelques équipes. Nous avons beaucoup de vitesse et d'habiletés. C'est définitivement notre trait de caractère. Il faut simplement s'en servir.»

La formation de l'Amérique du Nord, qui est composée des meilleurs joueurs de 23 ans et moins, est dans le même groupe que la Suède, la Finlande et la Russie.

Les propos de McDavid quant aux habiletés et à la vitesse de l'équipe ont trouvé écho dans le vestiaire.

«Ce qui va nous aider, c'est notre rapidité, a commenté Ryan Nugent-Hopkins, le coéquipier de McDavid avec les Oilers d'Edmonton. Nous sommes jeunes donc nous devrions être en mesure de nous mettre dans le bain dès le début.»

Confiance partagée par Nathan MacKinnon, de l'Avalanche du Colorado. «Nous avons le talent et les habiletés pour battre n'importe qui. Je ne crois pas qu'il y a une meilleure équipe que la nôtre.»

L'entraîneur-chef Todd McLellan a mis à l'épreuve certaines combinaisons de trios pour la première fois, lundi, après des semaines de réflexion.

McDavid jouait avec Mark Scheifele et Jonathan Drouin. Johnny Gaudreau était pour sa part jumelé avec Jack Eichel et avec Brandon Saad tandis qu'Auston Matthews a patiné avec MacKinnon et Nugent-Hopkins.

Le quatrième trio de la formation pourrait être composé de Dylan Larkin, de Sean Couturier et de Vincent Trochek. J.T. Miller était l'attaquant supplémentaire.

Drouin excité

Drouin, qui a été l'un des meilleurs joueurs du Lightning de Tampa Bay en séries l'an dernier, était excité de faire équipe avec McDavid.

«Avec le temps, nous verrons si la chimie s'installe, a-t-il lancé. Il est exceptionnel, tout le monde le sait. Vous avez vu cette semaine à l'entraînement à quel point il est rapide et intelligent avec la rondelle.»

À la ligne bleue, Morgan Rielly évoluait en compagnie d'Aaron Ekblad, Shayne Gostisbehere jouait avec Colton Parayko et Ryan Murray était jumelé à Seth Jones. Jacob Trouba était le défenseur supplémentaire.

Avec plusieurs autres entraînements à venir, McLellan modifiera ses trios jusqu'à ce qu'il soit satisfait. L'entraîneur des Oilers a admis qu'il s'agissait d'une tâche difficile, surtout que le personnel d'entraîneurs ne connaît pas bien tous les joueurs.

«Nous cherchons un point de départ, a-t-il expliqué. Nous avons placé les joueurs ensemble selon nos impressions. Nous aimerions garder de la constance avec les trios, mais nous devons aussi faire des expériences.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer