La LNH vue par Gary Bettman

Pour le commissaire de la LNH, Gary Bettman,... (Archives La Presse canadienne)

Agrandir

Pour le commissaire de la LNH, Gary Bettman, même si les équipes de la Coupe du monde arboreront des écussons publicitaires sur leurs chandails, ce n'est pas demain la veille que les formations de la LNH feront de même.

Archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonas Siegel
La Presse Canadienne

Est-ce que la Ligue nationale de hockey va envisager un jour éliminer les bagarres? Est-ce que l'on ajoutera de la publicité sur les chandails des équipes? Et que penser de l'élargissement des cadres, de Las Vegas et des Jeux olympiques? Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a parlé de ces dossiers - et d'autres - lors d'une récente entrevue accordée à La Presse canadienne.

Q Vous avez parlé du caractère sacré des chandails de la LNH et de ne pas vouloir y ajouter des écussons publicitaires. Est-ce une discussion dans laquelle vous allez vous engager un jour?

R C'est loin, loin, loin d'être un sujet à l'avant-scène. L'ajout d'écussons publicitaires pendant la Coupe du monde est d'une dimension totalement différente de l'addition d'écussons publicitaires sur les chandails d'équipes de la LNH.

Q Nous avons vu la NBA faire un pas dans cette direction. Si une ligue le fait, croyez-vous que ce n'est qu'une question de temps?

R J'ai toujours dit qu'il faudrait nous l'imposer à notre corps défendant. Nous ne serons pas les premiers. De toute évidence, la NBA a été la première. Il nous faudrait d'énormes incitatifs pour que nous y pensions.

Q Quel genre de succès devra connaître la Coupe du monde pour conclure que ce fut une réussite et que l'on doit aller de l'avant avec une autre édition?

R Si je me fie aux premières indications, je pense que ce sera un grand succès, à cause de la participation de commanditaires, l'utilisation de la technologie et les ventes de billets. Nous allons évaluer ce qui a très bien fonctionné, ce que nous pouvons améliorer et nous déciderons ensuite ce que nous allons faire.

Q Est-ce un événement qui pourrait changer de ville?

R Possiblement.

Q Est-ce que le succès de la Coupe du monde modifie la position vis-à-vis les Jeux olympiques et rend une participation aux Jeux moins essentielle?

R Nous n'avons pas analysé la situation de pareille façon. Je pense que les deux décisions ne sont pas liées l'une à l'autre.

Q Le nombre de bagarres a grandement diminué. Y aura-t-il un moment où vous allez dire qu'elles ne sont plus nécessaires au hockey?

R La façon dont se pratique notre sport est un aspect qui fait l'objet de révisions constantes à l'interne avec l'Association des joueurs, avec les directeurs généraux, et c'est quelque chose que nous continuons de surveiller sur une base quotidienne.

Q Pourquoi était-ce important d'être les premiers à s'implanter à Las Vegas?

R Qui a dit que c'était important pour nous d'être les premiers à Las Vegas? ... Nous sommes allés à Vegas parce qu'il y avait une candidature et lorsque vous évaluez le marché, le groupe de propriétaires, l'aréna et les répercussions potentielles pour la ligue, c'était positif. Ce n'était pas une course. En fait, personne ne parlait de s'y implanter avant que nous décidions d'y aller.

Q Est-ce que la LNH pourrait éventuellement songer à un élargissement de ses cadres en Europe?

R Ce n'est pas un scénario que nous envisageons à court terme pour toutes sortes de raisons de logistique, qu'il s'agisse des déplacements, de la condition des arénas en Europe ou du fait qu'il y existe des ligues professionnelles qui ne verraient pas nécessairement notre arrivée d'un bon oeil. C'est un dossier très complexe et sur lequel nous ne nous attardons pas en ce moment.

Q Les cotes d'écoute de la Classique hivernale ont quelque peu diminué. Craignez-vous que le phénomène des matchs en plein air ait été surexploité?

R Les cotes d'écoute peuvent parfois être liées au marché, et parfois elles sont liées à l'allure de la rencontre. Et ce n'est pas du tout surexploité. Nous avons tenu quelque chose comme 17 matchs et plus d'un million de spectateurs y ont assisté. En ce qui a trait à la télédiffusion, alors que nous continuons de présenter de tels matchs, peut-être que ce n'est plus aussi unique. Mais un fait demeure: lorsque vous assistez à un tel événement en personne, l'intérêt est énorme et les villes où nous jouons, nos partisans et nos équipes ne s'en lassent pas.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer