McDavid place la barre haute

Connor McDavid, qui a raté 37 matchs à... (La Presse Canadienne, Darryl Dyck)

Agrandir

Connor McDavid, qui a raté 37 matchs à sa première saison dans la LNH en raison d'une blessure à la clavicule, veut hausser son niveau de jeu et, surtout, aider les Oilers d'Edmonton à se qualifier pour les séries éliminatoires.

La Presse Canadienne, Darryl Dyck

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Ce n'est que le 13 janvier que Connor McDavid fêtera ses 20 ans, mais la vedette des Oilers souhaite qu'on arrête dès maintenant de le voir comme un adolescent.

Il ne précise pas ses objectifs personnels pour la saison 2016-2017, mais il se met la barre haute pour sa deuxième campagne dans la LNH.

«Je veux juste connaître un bon camp et montrer à tout le monde que je ne suis plus juste un petit gars de 18 ans», a dit McDavid.

L'Ontarien va d'abord représenter l'Amérique du Nord à la Coupe du monde, le mois prochain.

La formation nord-américaine, composée des meilleurs Canadiens et Américains de 23 ans et moins, se réunit à Montréal le 5 septembre. Tout ce beau monde va s'entraîner trois jours au Centre Bell avant de prendre la direction de Québec.

Les Nord-Américains affrontent Équipe Europe au Centre Vidéotron le 8 septembre et demeurent dans la Vieille Capitale quelques jours avant de retourner dans la métropole pour disputer un autre match face aux Européens le 11 septembre.

Suivra un séjour à Pittsburgh où un match face aux Tchèques les attend au CONSOL Energy Center - le 14 septembre. Par la suite, c'est direction Toronto pour le début de la Coupe du monde

Pour ce qui est de la Ligue nationale, McDavid tentera de faire à tout le moins aussi bien que ses 48 points en 45 matchs de la saison dernière. Une clavicule brisée l'a gardé à l'écart pendant 37 matchs.

Le «C» sur le chandail?

Son rendement a attiré les comparaisons à Sidney Crosby, qui a récolté 102 points à sa première saison avec les Penguins.

Les murmures laissent d'ailleurs entendre que les Oilers lui confieront le «C» du capitaine, un poste inoccupé en ce moment.

«Ça aurait une très grande signification pour moi, mentionne-t-il au sujet de la possibilité. J'en serais extrêmement fier, mais ils n'ont encore rien annoncé. Je ne veux pas trop me lancer dans des spéculations.»

Ce qui compte davantage pour McDavid, c'est d'aider à ramener Edmonton en séries, la disette remontant à 2006.

Taylor Hall, le premier choix au total en 2010, ainsi que le meilleur pointeur du club en 2015-16, avec 65 points, a été échangé au New Jersey en retour d'Adam Larsson, sur qui on misera beaucoup en défense.

Par la voie des joueurs autonomes, les Oilers ont aussi ajouté le coriace Milan Lucic, lui accordant 42 millions $ sur sept ans.

Et au quatrième rang du repêchage, ils ont choisi l'épatant Finlandais Jesse Puljajarvi, qui a brillé lors du dernier championnat mondial junior.

McDavid, le premier choix du repêchage de 2015, croit que ce sont là de très bons ingrédients.

«Ce n'est pas rien de perdre Taylor, mais nous pouvons maintenant compter sur l'un des joueurs les plus hargneux de la ligue (Lucic, qui a obtenu 20 buts et 55 points avec Los Angeles, la saison dernière). Et je crois que Larsson est sous-estimé. À moins d'avoir joué contre lui, vous ne réalisez pas à quel point il est bon.»  Avec Le Soleil

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer