Thomas Chabot a les yeux rivés sur Ottawa

Participant au Boot Camp à l'aréna de Sainte-Foy,... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Participant au Boot Camp à l'aréna de Sainte-Foy, Thomas Chabot, premier choix des Sénateurs d'Ottawa en 2015, espère débuter l'année avec le grand club, mais considère qu'il ne serait pas perdant s'il devait retourner jouer avec les Sea Dogs de Saint-Jean de la LHJMQ.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Retourner dans les rangs juniors ne serait pas une défaite pour Thomas Chabot, mais le choix de première ronde des Sénateurs d'Ottawa en 2015 a un objectif clair cette saison : jouer dans la Ligue nationale de hockey.

«Honnêtement, j'espère commencer l'année à Ottawa, c'est mon rêve depuis que je suis jeune», a avoué le défenseur de Sainte-Marie de Beauce, en marge du Boot Camp, samedi, à l'aréna de Sainte-Foy.

Chabot n'a beau avoir que 19ans, il n'est pas le seul à se voir dans la LNH dans un avenir rapproché. À son premier camp avec les Sénateurs, l'an dernier, il avait été parmi les derniers retranchés, obtenant du temps de jeu au côté du défenseur vedette Erik Karlsson en matchs présaison. En juin, le dg Pierre Dorion avait laissé entendre qu'il s'attendait à ce que Chabot, qui a amassé 45 points en 47matchs avec les Sea Dogs de Saint-Jean (LHJMQ), la saison dernière, pousse pour un poste avec le grand club.

Après tout, seulement six défenseurs ont des contrats à un volet à Ottawa à l'heure actuelle. «Rendu à ce niveau-là, il faut quand même tasser quelqu'un pour faire ta place. Ce n'est pas comme le junior où ils te laissent une place», pointe néanmoins le Beauceron.

Il faut dire qu'il a été ramené à l'ordre lors du camp des espoirs des Sénateurs, début juillet, après lequel l'assistant dg, Randy Lee, s'est publiquement déclaré déçu de la performance de Chabot, la qualifiant de «moyenne».

«Ça ne m'a pas mis à terre. Je le vois plus, dans mon parcours, comme un apprentissage pour devenir un pro. Ça avait bien été à mon premier camp et cette année, je suis peut-être arrivé un peu trop au-dessus de mes moyens», a relativisé Chabot, samedi, soulignant qu'il s'agissait davantage d'un défi qu'on lui lançait d'arriver mieux préparé au véritable camp d'entraînement de l'équipe, dans quelques semaines.

«C'est sûr qu'il y a toujours une pression parce que tu es un premier choix, mais moi, je ne le vois pas comme ça. J'arrive au camp et j'essaye de faire ce que je suis capable de faire», assure le hockeyeur, qui n'a pas beaucoup été en contact avec le nouvel entraîneur des Sens, Guy Boucher, depuis son embauche.

Pas rebuté par le junior

Si jamais le défenseur ne se taille pas une place dans la LNH ou encore s'il est coupé après un avant-goût de quelques matchs en début de saison, il ne sera pas non plus perdant en retournant avec les Sea Dogs. «On va avoir une très bonne équipe cette année. On a été en demi-finale l'an dernier et on va avoir pratiquement la même formation.»

Et il pourrait aussi porter les couleurs d'Équipe Canada junior à nouveau. Il était d'ailleurs du camp estival de l'équipe, en juillet, où pas moins de 5 des 13 défenseurs invités étaient des Québécois.

«On est tous des gars qui se sont connus au fil des ans, on joue un contre l'autre durant l'année. Au camp, étant des francophones, on est portés à plus être ensemble et même quand tu arrives sur la glace, ça paraît quand tu joues avec un gars que tu connais un peu.»

Même si Équipe Canada a perdu ses trois matchs durant le camp d'entraînement - des défaites contre la Suède, la Finlande et les États-Unis -, le vétéran Chabot estime que le bilan est positif. «En général, le camp a très bien été. Dominique Ducharme, l'entraîneur, a essayé de tout de suite imposer ce qu'on voulait faire pour Noël, ce qui est un peu différent de l'an dernier. Dès le premier jour, il voulait être sûr que tout le monde comprenait le plan de match.»

Savard aime jouer pour Tortorella

Si David Savard en veut encore du congédiement de l'entraîneur Todd Richards, «qui a perdu son emploi en raison des mauvaises performances des joueurs», le défenseur des Blue Jackets de Columbus est néanmoins excité à l'idée de disputer une première saison complète sous les ordres de John Tortorella. L'ancien du Blizzard du Séminaire Saint-François assure n'avoir aucun problème à évoluer sous les ordres du corrosif américain. «On a eu un avant-goût l'an dernier, mais cette année il va vraiment pouvoir installer son système et son éthique de travail. Il ne laisse pas sa place, c'est un gars passionné, mais c'est quelqu'un qui est extrêmement honnête. Autant sur la glace qu'avec les médias, tu as tout le temps l'heure juste avec lui. Tu ne peux qu'apprécier cela.»

Vermette à l'heure de faire un choix

Antoine Vermette a dû abandonner son équipe du Boot Camp après seulement un match, vendredi soir. Il avait une bonne raison. Son agent, Allan Walsh, a confirmé que le joueur avait des offres sérieuses de cinq équipes de LNH sur la table. Vermette, dont le contrat a été racheté par les Coyotes le 1er août, s'attend à prendre une décision d'ici lundi. «Dans la situation, c'est sage pour moi de ne pas jouer pour ne pas risquer une blessure», a expliqué l'attaquant de Saint-Agapit, qui se désolait tout de même d'avoir à faire faux bond au tournoi destiné à amasser des fonds pour la Fondation québécoise du cancer. La bonne nouvelle, soulignait Vermette, c'est que le téléphone a rapidement sonné lorsque l'annonce de son rachat à Phoenix est tombée. «On est rendu au moment où il y a des options et il faut faire un choix», s'est-il contenté de commenter, soucieux de ne pas en dire trop sur l'identité des formations tentant de lui faire signer un contrat.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer