Antoine Vermette largué par l'Arizona

Antoine Vermette devient joueur autonome sans compensation à... (Photo Ross D. Franklin, AP)

Agrandir

Antoine Vermette devient joueur autonome sans compensation à moins de sept semaines de l'ouverture des camps d'entraînement de la LNH. La saison dernière, l'attaquant de Saint-Agapit a récolté 17 buts et 38 points en 76 matchs.

Photo Ross D. Franklin, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Treize mois après l'avoir rapatrié en Arizona, les Coyotes se débarrassent d'Antoine Vermette. Le centre de 34 ans de Saint-Agapit est maintenant libre comme l'air.

Les Coyotes et leur directeur général John Chayka ont racheté la dernière année du contrat consenti à Vermette le 1er juillet 2015 au montant total de 7,5 millions $US pour deux ans.

C'est sans doute son salaire de 3,75 millions $, qui en aurait fait le troisième attaquant le mieux rémunéré de l'équipe, dont Chayka voulait se défaire en plaçant Vermette au ballotage sans droit de rappel, lundi.

Les Coyotes seront néanmoins pénalisés de 1,25 million $ sur le plafond salarial annuel pour les campagnes 2016-2017 et 2017-2018. Ils économiseront donc 2,5 millions $ cette année.

Il faut dire que ce n'est pas Chayka qui avait ramené Vermette à Phoenix à l'été 2015, quatre mois après l'avoir échangé aux Blackhawks de Chicago pour la fin de saison et une bague de la Coupe Stanley.

À l'époque, Don Maloney occupait la chaise de dg en Arizona, mais il a été congédié en avril dernier après un quatrième printemps consécutif sans participation éliminatoire.

Chayka est devenu en mai le plus jeune dg de la LNH. L'homme de 27 ans base une bonne part de son expertise sur les statistiques avancées. Et même si Vermette a encore inscrit 17 buts, 38 points et maintenu un fort taux de réussite de 55,8 % dans le cercle des mises en jeu en 76 matchs, certains autres critères étaient à la baisse dans son dossier durant sa 12e saison dans la LNH.

Dont sa possession de rondelle, comme le surligne l'analyste du site Today's Slapshot et rédactrice pour le site des Coyotes Catherine Silverman. La saison dernière, Vermette avait aussi provoqué six pénalités de l'adversaire tout en écopant lui-même de 25 voyages au cachot, un différentiel très négatif de - 19, de loin le pire de l'équipe dans cette colonne.

«Nous avons pris cette décision difficile afin de nous donner plus de flexibilité», a déclaré Chayka par communiqué. «Cette manoeuvre donne une chance à nos jeunes joueurs talentueux de se tailler une place dans notre formation.»

Il est vrai que les jeunes centres Dylan Strome, troisième choix au total en 2015, et Christian Dvorak, sélection de deuxième ronde en 2014, frappent à la porte de la grande ligue. 

Mais les Coyotes échafaudent une structure salariale des plus particulières en vue de la prochaine campagne; parce que même si leurs engagements salariaux surpasseront 64 millions $, ils n'en verseront en réalité qu'autour de 56 millions $ en salaires réels à leurs joueurs, pas beaucoup plus que le plancher de 54 millions $.

Car outre celui de Vermette, les noms de Mike Ribeiro (Nashville), de Pavel Datsyuk (KHL) et de Chris Pronger (retraité) continuent d'apparaître sur leur liste de paye. Une masse salariale gonflée artificiellement en quelque sorte.

Autonomie complète

Vermette devient donc joueur autonome sans compensation dès mardi et, à moins de sept semaines de l'ouverture des camps d'entraînement de la LNH, peut offrir ses services à qui le désire.

Il est permis de croire qu'avec près de 500 points et 1000 matchs d'expérience dans la LNH, un club voudra certainement de ce joueur passé maître dans l'art des mises en jeu et que Vermette n'aura pas à s'exiler dans la KHL comme l'a fait un autre Québécois vétéran, Maxime Talbot, il y a deux mois. Talbot affiche 204 points en 704 matchs réguliers dans la LNH.

Partager

À lire aussi

  • Vermette signe avec les Ducks

    Hockey

    Vermette signe avec les Ducks

    Antoine Vermette ne sera pas resté très longtemps sur le marché des agents libres. L'attaquant de Saint-Agapit s'est entendu sur les termes d'un... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer