Pas d'avenir pour la LNH en Caroline, selon Éric Bélanger

Ayant évolué en Caroline au cours de la... (Archives PC)

Agrandir

Ayant évolué en Caroline au cours de la saison 2006-2007, l'ancien attaquant Éric Bélanger est convaincu que les Hurricanes sont destinés à connaître le même sort que les Thrashers d'Atlanta en 2011 et déménageront prochainement.

Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Si les rumeurs voulant que Québec soit ignorée lors d'une expansion dans la LNH s'avèrent, les amateurs de hockey de la capitale peuvent continuer d'espérer, estime Éric Bélanger. Ayant évolué en Caroline au cours de la saison 2006-2007, l'ancien attaquant est convaincu que les Hurricanes sont destinés à connaître le même sort que les Thrashers d'Atlanta en 2011 et déménageront prochainement. Et pourquoi pas à Québec?

Au fil d'une carrière d'une douzaine d'années dans la LNH, Éric Bélanger a roulé sa bosse dans sept marchés de la Ligue nationale de hockey, y compris quelques-uns des plus instables, tels que la Caroline, Atlanta et Phoenix. À ses yeux, les perspectives d'avenir à moyen terme des Hurricanes sont nulles, particulièrement si l'on considère la poursuite de 105,6 millions $US intentée contre le propriétaire Peter Karmanos Jr par ses trois fils, et les chances qu'ils déménagent à Québec plutôt bonnes. 

«Je ne crois pas à la Caroline. J'ai joué là. Et surtout avec ce qui se passe avec la famille Karmanos... Quand tu te fais poursuivre par tes propres garçons, c'est que ça ne va pas bien! Je verrais ce marché-là. Ils ont gagné la Coupe Stanley, mais ce n'est pas un marché de hockey», a affirmé le jeune retraité en marge de l'événement Pro-Hockey, vendredi.

Gros marchés universitaires

L'ancien des Kings, des Hurricanes, des Thrashers, du Wild, des Capitals, des Coyotes et des Oilers croit que la nature du marché de la Caroline n'est hospitalière pour une formation de la LNH.

«C'est un marché de collèges américains, de basketball, de football. Ce sont des gros marchés universitaires. Et ça ne coûte pas la même chose d'aller voir un match d'université que d'aller voir une game de hockey de la LNH. Et ça coûte cher, aller voir un match de hockey», a noté l'ancien des Harfangs de Beauport.

C'est ce qui, estime-t-il, fait que le marché de la Caroline décline sans cesse depuis sa conquête de la Coupe Stanley en 2006. Sans compter que la dernière participation aux séries des Hurricanes remonte à 2009. 

«Sur la glace, on a de la misère à gagner. On a des foules qui diminuent année après année. Puis il y a Karmanos, les enfants, le père... C'est une chose après une autre», constate Bélanger.

Québec comme porte de sortie

C'est pourquoi l'ancien centre croit toujours aux chances de Québec, même si la ville devait être ignorée pour une expansion lors de l'annonce du 22 juin à Las Vegas, d'obtenir un jour une franchise de la LNH.

«Je suis confiant qu'il va y avoir une équipe. Je pense que Québec est gardée comme porte de sortie pour une relocalisation comme on avait pour Atlanta à Winnipeg. C'est sorti un moment donné et puis boom! Personne n'en avait entendu parler», s'est-il souvenu.

De retour dans la région de Québec après avoir habité en Floride quelques années, Bélanger explore présentement la possibilité de poursuivre sa carrière dans le coaching. Sur les rangs pour le poste d'entraîneur-chef du Blizzard du Séminaire Saint-François, il n'a pas été surpris de l'embauche de Martin Laperrière.

«Je ne m'attendais pas à avoir le premier poste disponible, demain matin. Il y a des gens de qualité ici. [Martin Laperrière], c'est un très bon choix, c'est quelqu'un d'expérience, qui connaît la ligue, les jeunes», a jugé l'ancien attaquant, qui a d'autres entrevues prévues la semaine prochaine.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer