Mondial de hockey: le Canada dans le carré d'as

Le gardien du Canada, Cam Talbot, félicité ici... (AFP, Alexander Nemenov)

Agrandir

Le gardien du Canada, Cam Talbot, félicité ici par Michael Matheson, a obtenu un troisième jeu blanc dans la victoire des siens 6-0 contre la Suède.

AFP, Alexander Nemenov

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Saint-Petersbourg

Mark Scheifele et Mark Stone ont récolté trois points et ils ont été les piliers d'une convaincante victoire de 6-0 du Canada contre la Suède, jeudi, en quarts de finale du Mondial de hockey.

Le Canada s'est ainsi relevé de sa défaite de 4-0 contre la Finlande mardi et il affrontera les États-Unis en demi-finale, samedi à Moscou. La Finlande et la Russie livreront bataille lors de l'autre demi-finale.

«Nous étions tous déçus de notre performance contre la Finlande», a admis le défenseur Matt Dumba, auteur d'un but. «Nous savions qu'en fin de compte, ça ne voulait rien dire. Nous avions encore trois matchs à disputer et nous devions nous préparer à affronter les Suédois.»

Scheifele a inscrit le but victorieux à 18:39 de la première période en faisant dévier un tir de Ryan O'Reilly par-dessus l'épaule de Jacob Markstrom. Le Canada a ajouté trois buts à l'aide de seulement huit tirs au deuxième vingt, dont ceux de Brad Marchand et de Max Domi dans un intervalle de 11 secondes au milieu de l'engagement.

Mark Stone et Derrick Brassard ont complété la marque en troisième période pour le Canada, qui a dirigé 34 tirs vers Markstrom. Brendan Gallagher a récolté une passe. Cam Talbot a bloqué 24 rondelles pour son troisième blanchissage, un sommet depuis le début du tournoi.

Grâce à Matthews

Quant aux États-Unis, ils ont obtenu leur place en demi-finale grâce à Auston Matthews. Celui que plusieurs voient comme le premier choix du repêchage de la LNH en juin a marqué un but en temps réglementaire et un autre lors des tirs de barrage pour mener les Américains à un gain de 2-1 contre la République tchèque.

Âgé de seulement 18 ans, Matthews a créé l'égalité en deuxième période avant d'inscrire le seul filet lors des tirs de barrage, logeant le disque entre les jambières du gardien Dominik Furch. «Je voulais le forcer à ouvrir ses jambières et profiter de l'ouverture. J'ai réussi à placer la rondelle entre ses jambières, alors ç'a fonctionné.»

«Parfois, vous savez, il veut presque en faire trop», a raconté son coéquipier Nick Foligno. «Je lui ai parlé et je lui ai dit que son moment allait arriver, et c'est arrivé en fusillade. Il est très jeune et il apprend, mais il a tous les outils et le talent pour réussir.»

Comptant sur de jeunes mais talentueux joueurs, la formation américaine faisait figure de négligée avant cette rencontre, après avoir subi quatre défaites pendant le volet préliminaire. Mais elle a trouvé le moyen de renverser les Tchèques qui avaient terminé au premier rang du groupe A.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer