Un mystère nommé Ben Bishop

Ben Bishop était en douleur après avoir chuté maladroitement... (AP, Gene J. Puskar)

Agrandir

Ben Bishop était en douleur après avoir chuté maladroitement sur sa jambe gauche, vendredi.

AP, Gene J. Puskar

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Pittsburgh

Ben Bishop a envisagé les pires scénarios quand il était étendu sur la patinoire en douleur après avoir chuté maladroitement sur sa jambe gauche lors du premier match de la finale de l'association Est, vendredi.

Le gardien du Lightning de Tampa Bay s'est demandé si sa jambe était fracturée, si sa saison était terminée. «C'est fou tout ce qui peut vous passer par la tête pendant une si courte période de temps», a raconté Bishop, dimanche.

Les craintes de Bishop ne se sont pas réalisées puisque les tests se sont révélés négatifs. On ne sait toutefois pas encore s'il jouera à nouveau ce printemps. Il serait étonnant qu'il soit en uniforme lundi pour le deuxième duel face aux Penguins de Pittsburgh, même si l'entraîneur-chef du Lightning Jon Cooper n'a pas fermé la porte à cette possibilité. «Il se sent mieux chaque jour et c'est encourageant», a dit Cooper.

Le simple fait que ce soit une possibilité est remarquable quand on pense à l'état de détresse dans lequel Bishop se retrouvait après l'incident survenu à 12:25 de la première période lors de l'éventuelle victoire de 3-1 du Lightning dans le premier match de la série. 

La douleur était si vive que le portier croyait avoir été victime d'un coup de bâton, même s'il n'y avait aucun joueur des Penguins près de lui à ce moment. Il a quitté la patinoire sur une civière et quand les médecins ont retiré ses jambières, il s'attendait presque à voir un os sortir de sa jambe. Finalement, sa jambe n'a pas subi de dommage structurel. Bishop a même patiné avant l'entraînement du Lightning, dimanche.

Le Lightning devrait à nouveau se tourner vers le réserviste Andrei Vasilevskiy. Ce dernier a stoppé 25 des 26 tirs dirigés vers lui à sa première sortie en plus d'un mois et il a aidé à neutraliser Sidney Crosby et l'offensive des Penguins. «Je pense que les gars ont confiance en lui, je sais que c'est mon cas, a dit Bishop. Il est un excellent jeune gardien avec un avenir prometteur devant lui.»

Déranger Vasilevskiy

Les Penguins espèrent déranger un peu plus Vasilevskiy lors du deuxième match et le mettre un peu plus souvent au défi. Ils ont généré 35 tirs, mais la majorité ne provenait pas de la zone menaçante. Le Lightning a suffisamment contrôlé le jeu après la blessure de Bishop pour permettre à Vasilevskiy de trouver ses repères. Et Vasilevskiy n'a jamais ouvert la porte aux Penguins.

«Il faut s'améliorer au fur et à mesure que la série avance, il faut faire quelques ajustements», a dit Crosby, qui a récolté une aide lors du premier match, mais qui n'a pas marqué depuis la première ronde face aux Rangers de New York. «Vous ne pouvez pas vous concentrer sur l'adversaire et l'identité du gardien. Il faut avoir confiance en ce que l'on fait d'un match à l'autre, peu importe l'adversaire et le gardien.»

De son côté, l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan confiera de nouveau les filets des siens à la recrue Matt Murray. Les Penguins n'ont pas subi deux défaites d'affilée depuis le début des séries.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer