Boudreau et le défi des séries au Minnesota

Le nouvel entraîneur-chef du Wild du Minnesota, Bruce... (AP, Jim Mone)

Agrandir

Le nouvel entraîneur-chef du Wild du Minnesota, Bruce Boudreau (2e à partir de la droite), a défendu les couleurs des Fighting Saints du Minnesota de l'AMH en 1975-1976, marquant 3 buts et totalisant 9 points en 30 matchs. Ses anciens coéquipiers Ted Hampson, Pat Westrum et Henry Boucha l'ont surpris avec une réplique du chandail qu'il portait à l'époque.

AP, Jim Mone

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
St. Paul

Les équipes qu'a dirigées Bruce Boudreau ont connu beaucoup de succès au fil de presque 10 ans à titre d'entraîneur-chef dans la Ligue nationale de hockey. Mais elles ont aussi été victimes d'éliminations hâtives, ce qui explique pourquoi l'homme de 61 ans est devenu disponible et pourquoi le Wild du Minnesota a pu l'embaucher.

Bien que le Wild ait participé aux séries éliminatoires lors des quatre dernières saisons, la formation a besoin d'une bonne dose de stabilité après plusieurs années à avoir dévié de la route qui devait les mener vers un championnat.

«Ils ont besoin d'entendre une voix différente, a dit le directeur général Chuck Fletcher. Bruce a de l'expérience, un excellent QI de hockey et une passion pour le sport. Je pense qu'il a ce qu'il faut pour aider l'équipe à atteindre de nouveaux sommets.»

Fletcher a raconté qu'il n'avait pas voulu «trop réfléchir» à sa décision après que Boudreau soit devenu disponible à la suite de son congédiement des Ducks d'Anaheim.

Boudreau a le meilleur pourcentage de victoire parmi les entraîneurs actifs dans la LNH et huit titres de section en neuf ans depuis ses débuts avec les Capitals de Washington en 2007-2008. Mais comme les partisans des Ducks et des Capitals pourraient le rappeler, Boudreau a gagné seulement cinq séries. Sa fiche lors de matchs nos 7 est de 1-7, toutes les défaites ayant été encaissées à domicile.

Un entraîneur conscient de ses «lacunes»

«J'en suis conscient. Ça fait plus de 40 ans que je suis dans le hockey. Je sais comment ça fonctionne et le plus important, c'est la victoire», a dit Boudreau, qui a obtenu un contrat de quatre saisons.

Boudreau est devenu le cinquième entraîneur-chef de l'histoire de l'équipe. Il succède à John Torchetti, qui a assumé l'intérim lors des 27 dernières rencontres du Wild après le congédiement de Mike Yeo.

Le règne de Yeo aura duré un peu plus de quatre saisons et demie. Fletcher avait aussi congédié Todd Richards après deux saisons derrière le banc du Wild. «Ce sont tous de bons entraîneurs, mais il a toujours manqué quelque chose au niveau de la constance, a mentionné Fletcher. C'est ce que j'espère voir changer.»

Comptant sur un noyau de vétérans accomplis comme Mikko Koivu, Zach Parise et Ryan Suter, ainsi que sur de bons jeunes comme Charlie Coyle, Mikaël Granlund et Jason Zucker, le Wild a les outils pour connaître du succès pendant longtemps. «Avec son expérience, son talent de communicateur et notre équipe, je pense que les joueurs vont rapidement l'accueillir», a dit Fletcher.

L'homme au visage rond, au crâne plutôt dégarni et reconnu pour son sens de l'humour et ses discours colorés espère aider le Wild à franchir une nouvelle étape. «Je pense que ma personnalité y est pour beaucoup. Je pense que les joueurs voient ma passion», a dit Boudreau.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer