Les Stars refusent de s'éteindre

Mattias Janmark et Vernon Fiddler (photo) ont marqué... (AP, Jeff Roberson)

Agrandir

Mattias Janmark et Vernon Fiddler (photo) ont marqué deux buts en l'espace de 20 secondes en début de match pour ouvrir la voie à la victoire de 3 à 2 des Stars face aux Blues à St. Louis. La septième et ultime rencontre de la série sera disputée mercredi soir à Dallas.

AP, Jeff Roberson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
St. Louis

Les Stars de Dallas ont marqué trois buts en première période, dont deux en seulement 20 secondes, et ils ont tenu le coup devant le constant tourbillon des Blues de St. Louis à compter de la deuxième période pour arracher un gain de 3-2, lundi soir.

Alors qu'ils faisaient face à l'élimination en terre hostile, les hommes de Lindy Ruff ont plutôt forcé la tenue d'une septième rencontre devant leurs partisans, mercredi soir.

Ce n'est toutefois pas un gage de succès pour les Stars, qui ont perdu deux de leurs trois matchs à domicile depuis le début de la série. Les Blues ont également gagné l'une des deux rencontres en saison régulière à Dallas.

Mattias Janmark et Vernon Fiddler ont fait vibrer les cordages à 4:53 et 5:13, avant que Jason Spezza ne profite d'un avantage numérique à 16:49 pour porter la marque 3-0 en faveur des visiteurs.

«Peu importe comment l'expliquer, nous n'étions pas prêts, a dit Patrik Berglund, des Blues. Ç'a été très laborieux et ils en ont profité.»

Elliott aux douches

Ce but de Spezza, son cinquième des séries, a mis fin à la soirée de travail de Brian Elliott, qui n'a fait face qu'à sept tirs. Jake Allen l'a remplacé et n'a eu qu'à repousser sept rondelles le reste du match.

Les hommes de Ken Hitchcock ont accentué la pression au deuxième engagement et Alexander Steen a finalement déjoué la vigilance de Kari Lehtonen à 7:29 de la période médiane. Patrik Berglund a permis aux Blues de s'approcher à un but des Stars à 8:59 de la troisième période.

Toutefois, Lehtonen et la défensive des Stars ont réussi à résister, même si les Blues ont retiré Allen au profit d'un sixième attaquant avec 1:45 à écouler au temps réglementaire.

Le gardien des Stars, de la jambière gauche, a volé un but presque certain à Jaden Schwartz, qui a décoché un tir sur réception de l'enclave après avoir reçu une passe de David Backes, avec 22 secondes à écouler au cadran. Les Blues ont bombardé Lehtonen de 37 tirs, dont 28 au fil des 40 dernières minutes de jeu.

«Le scénario a été renversé : aussi bien qu'avait joué Elliott, on peut maintenant dire la même chose de Lehtonen», a dit Ruff.

«Nous devons quand même aller chercher un deuxième gain de suite, a dit Lehtonen. Nous avons notre chance. Nous devons tout simplement relaxer et nous préparer pour mercredi.»

Les Predators forcent la présentation d'un septième match

Viktor Arvidsson a marqué à 2:03 en prolongation et les Predators ont vaincu les Sharks 4-3, forçant la présentation d'un match ultime dans la série opposant Nashville à San Jose.

Le Suédois de 23 ans a déjoué Martin Jones avec un brillant tir du revers, au-dessus de l'épaule gauche du gardien.

La série va donc se décider jeudi soir en Californie.

Les Predators vont disputer un septième match pour la deuxième fois en autant de rondes - c'est ainsi qu'ils ont écarté Anaheim au premier tour.

Colin Wilson, Ryan Johansen et Roman Josi ont été les buteurs des Preds, tandis que Pekka Rinne a fait 15 arrêts. Jones a bloqué 28 tirs.

Logan Couture a fait 3-2 Sharks à mi-chemin au troisième tiers, en avantage numérique, mais Wilson a nivelé le score en complétant un bel échange à trois avec James Neal et Mike Ribeiro.

Les autres buts des visiteurs sont venus d'un doublé de Chris Tierney, en première période.

Une série bien tranquille pour Sidney Crosby

Sidney Crosby (87) tente de semer Dmitry Orlov... (AP, Gene J. Puskar) - image 4.0

Agrandir

Sidney Crosby (87) tente de semer Dmitry Orlov (9) sur une séquence de jeu lors du quatrième match de la série entre les Penguins et les Capitals, le 4 mai.

AP, Gene J. Puskar

Sidney Crosby est installé dans le cercle des mises en jeu à la gauche du filet et il attend les passes de l'entraîneur adjoint Rick Tocchet avant de diriger la majorité des rondelles dans la partie supérieure du filet désert.

Le capitaine des Penguins répète le même manège pendant de longues minutes. Parfois, la rondelle reste coincée dans le filet, tellement le tir est puissant. Mais les choses ne se déroulent pas nécessairement de la même façon pendant les matchs, alors que les joueurs doivent avoir suffisamment de temps et d'espace de manoeuvre pour exécuter ce genre de tir en direction du filet adverse.

Et on ne peut pas dire que Crosby s'est montré menaçant depuis le début de la série contre Washington. Après 15 périodes et 133 présences sur la patinoire, il a été limité à

11 tirs au but et il n'a pas encore été en mesure de loger la rondelle derrière le gardien des Capitals, Braden Holtby.

Même si les Penguins mènent la série 3-2, Crosby est bien conscient du fait qu'il devra ajouter quelques points aux deux petites mentions d'aide qu'il a amassées jusqu'à maintenant pour permettre aux Penguins d'avancer à la ronde suivante contre le Lightning de Tampa Bay.

«Il faut certainement marquer plus de buts. Je crois que nous avons généré un nombre décent d'occasions de marquer, mais on en veut toujours plus. Nous devons trouver un moyen de produire davantage en attaque en travaillant notamment sur l'exécution de nos jeux.»

Crosby et Evgeni Malkin - qui a amassé seulement un but et une aide contre les Capitals jusque-là - n'ont pas été en mesure de jouer avec le dynamisme affiché par Alexander Ovechkin, qui a donné le ton tôt au cinquième duel et qui a récolté un but et une passe pour la deuxième fois en trois matchs, alors que les Capitals ont évité l'élimination.

Mais encore là, l'entraîneur des Penguins, Mike Sullivan, se porte rapidement à la défense des deux piliers à l'attaque des Penguins qui sont l'objet d'une couverture intense de la part de la défensive des Capitals. «Les deux gars ont eu un impact sur le déroulement de la série, même si leur production offensive n'a pas été à la hauteur de ce qu'ils nous ont habitué dans le passé», a-t-il précisé.  D'après Associated Press

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer