Les Blues à un gain de la finale de l'Ouest

Le gardien des Blues Brian Elliott et le... (AP, LM Otero)

Agrandir

Le gardien des Blues Brian Elliott et le joueur de centre Robby Fabbri - auteur d'un but et d'une passe - célèbrent après la victoire de 4-1 de leur équipe face aux Stars à Dallas.

AP, LM Otero

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Dallas

Dmitrij Jaskin a brisé l'impasse en milieu de match et les Blues de St. Louis ont gagné 4-1 face aux Stars de Dallas, samedi, prenant ainsi l'avance 3-2 dans cette série de deuxième tour dans l'Ouest.

C'était un tout premier but en séries pour le Russe de 23 ans, qui a profité d'une rondelle libre devant le filet pour faire 2-1 à 10:31, en deuxième période.

Robby Fabbri a récolté un but et une passe pour les Blues. Troy Brouwer a aussi déjoué Kari Lehtonen, tandis que Peter Stastny a complété dans un filet désert.

Brian Elliott a bloqué 27 tirs pour les Blues, qui auront la chance de passer en finale de l'Ouest lundi soir, à domicile.

Elliott n'a cédé que devant Alex Goligoski, en première période. Il a fait 12 arrêts au troisième vingt, où les Stars ont obtenu deux avantages numériques. Les Blues avaient bousillé la même avant avant de l'emporter en prolongation lors du deuxième match à Dallas.

«Je sais que nous avons bien fait à l'étranger, mais nous sommes prêts à aller à la maison et à gagner un match, a dit Elliott après sa septième victoire des séries et sa 13e au total. Si nous pouvons faire les mêmes choses, je pense qu'on sera du bon côté après le sixième match.»

Il y avait quelques sièges vides au début d'un match d'une telle importance, mais le rythme était rapide en début de rencontre, avant que les Blues ne prennent le contrôle dans une autre rencontre physique marquée par plusieurs mêlées après le sifflet.

«Je me sentais comme si on allait à l'entraînement matinal, mais tout d'un coup, on joue, a lancé l'entraîneur des Blues, Ken Hitchcock. Et ça allait à 100 milles à l'heure et il faillait tenter de tenir le rythme. C'est difficile de se préparer à une heure comme celle-là du point de vue physique.»

Du sang devant le banc des Stars

Le match a été interrompu en début de troisième période parce qu'il y avait du sang devant le banc des Stars, et aucune pénalité n'avait été décernée avant celle à David Backes, quelques instants plus tard.

Les Blues ont écoulé cette pénalité et une autre plus tard au dernier tiers, ce qui fait en sorte que les Stars n'ont marqué qu'une fois en 16 occasions en avantage numérique dans cette série.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer