Orpik suspendu trois matchs pour sa mise en échec sur Maatta

Brooks Orpik, a été suspendu trois matchs à... (AP, Pablo Martinez Monsivais)

Agrandir

Brooks Orpik, a été suspendu trois matchs à la suite de sa mise en échec à l'endroit d'Olli Maatta, des Penguins, lors du match de samedi.

AP, Pablo Martinez Monsivais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Le défenseur des Capitals de Washington, Brooks Orpik, a été suspendu trois matchs par le Département de la sécurité des joueurs de la LNH, dimanche, à la suite de sa mise en échec à l'endroit d'Olli Maatta, des Penguins, lors du match de samedi. Il ratera donc le troisième duel de la série, lundi soir à Pittsburgh. Il sautera aussi son tour lors des matchs quatre et cinq.

L'incident est survenu à 4:13 de la première période, lorsque Orpik a frappé le défenseur des Penguins à la tête, alors que ce dernier n'était plus en possession de la rondelle. Il a écopé une pénalité mineure pour obstruction, tandis que Maatta a raté le reste de la rencontre.

Dans la vidéo explicative de la LNH, on explique qu'il s'agit d'un coup à la tête et d'un coup tardif. On note aussi que c'est la troisième fois qu'Orpik est suspendu au cours de sa carrière de 13 saisons.

Après la rencontre, l'entraîneur-chef des Penguins, Mike Sullivan, était d'avis qu'il s'agissait d'une mise en échec tardive et il avait l'impression que le coup était destiné à la tête de son défenseur. La LNH lui a donné raison.

Sullivan a fait savoir que Maatta a été complètement «gelé» par le coup d'Orpik. Il serait surprenant de le voir en uniforme, lundi. Justin Schultz devrait donc prendre sa place à la ligne bleue.

Les Capitals n'ont pas rendu Orpik disponible après la rencontre de samedi, mais l'entraîneur-chef Barry Trotz dit avoir parlé à son robuste défenseur, un ancien des Penguins avec lesquels il a gagné la Coupe Stanley en 2009.

Différence de taille

Selon Trotz, Orpik a dit croire que la rondelle reviendrait vers Maatta et mentionné qu'il n'avait pas l'intention de frapper le défenseur des Penguins de pareille façon. «Il n'a fait que compléter sa mise en échec, a déclaré Trotz. Il y a une petite différence de taille et je pense que Maatta était légèrement penché.»

Trotz a défendu la personnalité d'Orpik, tout en admettant que les Capitals réagiront en conséquence. «Brooks prône un style dur mais propre. Il n'est pas un joueur salaud. Les gens à Pittsburgh le savent. Il est dur, mais il joue de la bonne façon.»

Lors du premier match, Tom Wilson avait aussi dépassé la limite en servant un coup illégal au genou de Conor Sheary. L'incident lui avait valu une amende de quelques milliers de dollars. «Ça fait partie de leur plan de match. Ils veulent nous affaiblir en jouant un style de jeu robuste», a conclu le défenseur des Penguins Kristopher Letang. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer