Les Capitals en position inhabituelle

Blessé pendant le match de lundi à Philadelphie,... (AP, Matt Slocum)

Agrandir

Blessé pendant le match de lundi à Philadelphie, l'arrière Brooks Orpik (au centre) ne sera pas du rendez-vous de mercredi avec ses coéquipiers des Capitals.

AP, Matt Slocum

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Braden Holtby et les Capitals de Washington veulent maintenir le rythme face aux Flyers de Philadelphie, malgré une légère frousse à l'entraînement.

Holtby, le gardien qui a repoussé 91 des 93 tirs des Flyers au cours des trois premiers matchs de la série de premier tour, a quitté l'entraînement, mardi, avec une blessure à la jambe gauche après une collision avec un coéquipier. L'entraîneur Barry Trotz a dit qu'il s'attendait à ce que Holtby dispute la quatrième rencontre, mercredi, alors que les Capitals tenteront de compléter le balayage.

«Il s'est fait mal un peu, il a quitté avec un peu de douleur et nous verrons ce qu'il en est après sa rencontre avec notre équipe médicale, a déclaré Trotz. Mais je ne crois pas qu'il soit obligé de s'absenter mercredi.»

Holtby n'était pas disponible pour les journalistes après l'entraînement, mais il a circulé dans le vestiaire sans trop de problème. Trotz a précisé qu'il n'avait pas besoin de faire appel à un troisième gardien en guise de police d'assurance.

Les Capitals ne savaient toujours pas quel gardien ils affronteront après que le partant Steve Mason eut alloué six buts sur 27 lancers dans un revers de 6-1, lundi, ce qui a mené les partisans à lancer des bracelets promotionnels sur la patinoire, histoire de faire passer leur frustration. L'ancien des Capitals, Michal Neuvirth, pourrait obtenir le départ. «Si on a besoin de moi, je serai prêt et je tenterai d'en profiter et d'aider mes coéquipiers», a-t-il dit.

Les Capitals devront quant à eux apporter au moins un changement à leur alignement puisque l'arrière Brooks Orpik a quitté le dernier match en raison d'une blessure au haut du corps. Frappé solidement par Ryan White, il n'est pas revenu au jeu. John Carlson, Karl Alzner et Matt Niskanen pourraient donc obtenir plus de temps de glace.

«Ça fait toujours mal de perdre un défenseur d'expérience comme Brooks [Orpik]», a déclaré Taylor Chorney, l'un des deux candidats avec Mike Weber qui pourrait intégrer la formation. «Mais en même temps, a-t-il continué, nous sommes passés à travers des situations semblables pendant la saison et nous nous en sommes très bien tirés.»

De toute manière, de la façon dont les Capitals ont dominé la série jusqu'à maintenant, il importe peu qui sera le sixième défenseur.

Washington a marqué 8 buts en 17 supériorités numériques alors que les Flyers ont été incapables de toucher la cible lors de 13 attaques massives.

«Les unités spéciales ont un gros mot à dire, a reconnu Jakub Voracek des Flyers. C'est là que ça se joue jusqu'à maintenant.»

Les Capitals mènent une série 3-0 pour la première fois de leur histoire. Une première également pour l'entraîneur-chef Barry Trotz. «Nous n'avons évidemment rien à changer, a noté Alzner, sourire en coin. Il faut continuer de jouer de la même façon, jouer de façon intense et sans relâche.»

Bellemare suspendu

Par ailleurs, l'attaquant des Flyers, le Français Pierre-Édouard Bellemare, a été suspendu un match pour avoir plaqué par-derrière le défenseur des Capitals Dmitry Orlov.

Avec environ huit minutes à jouer au troisième match, lundi, Bellemare a frappé Orlov de dos et a reçu une pénalité majeure et une inconduite de match. Orlov a mis du temps à se relever, mais a pu revenir au jeu.

Dans la vidéo explicative, Patrick Burke, du département de la sécurité des joueurs, a expliqué que Bellemare aurait dû éviter de frapper un joueur en position vulnérable. Les antécédents de Bellemare et l'état de santé d'Orlov ont influencé sa décision.

Les Flyers condamnent leurs partisans

Les Flyers de Philadelphie ont condamné les partisans qui ont lancé des bracelets promotionnels sur la patinoire pendant le match qui les opposait aux Capitals de Washington, lundi. Ces bracelets avaient été utilisés dans le cadre d'un spectacle d'avant-match. Les amateurs ont commencé à les lancer sur la surface glacée en troisième période quand les Caps ont pris une avance insurmontable. L'annonceur maison, Lou Nolan, a demandé aux partisans de «montrer un peu de classe» et les a avertis que les hôtes pourraient écoper d'une pénalité s'ils continuaient d'innonder la patinoire de projectiles. Les bracelets ont continué à pleuvoir sur la patinoire et les Flyers ont été punis pour avoir retardé le match. Nolan a alors dit : «voilà le résultat», et les partisans ont applaudi comme s'ils étaient fiers de la pénalité. Les dirigeants de l'équipe ont prévenu que ce comportement «ne peut être toléré». 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer