Le Canada rayé des séries

Plus de 40 ans ont passé, mais Yvan... (Archives La Presse Canadienne, Graham Hughes)

Agrandir

Plus de 40 ans ont passé, mais Yvan Cournoyer, que l'on voit ici en janvier 2010, n'a pas oublié le «complot» des Red Wings de Detroit et des Rangers de New York qui avait empêché le Canadien de participer aux séries en 1970.

Archives La Presse Canadienne, Graham Hughes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bill Beacon
La Presse Canadienne

C'est pratiquement impensable pour les amateurs de hockey, mais aucun club canadien ne participera aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Les Sénateurs d'Ottawa représentaient le dernier espoir canadien et ils ont été éliminés mercredi soir, en dépit d'une victoire de 2-1 contre les Jets de Winnipeg. La victoire de 2-1 des Flyers de Philadelphie en tirs de barrage contre les Capitals de Washington a mathématiquement éliminé les Sens.

Le Canadien, les Jets, les Maple Leafs de Toronto, les Flames de Calgary, les Oilers d'Edmonton et les Canucks de Vancouver étaient déjà écartés du portrait éliminatoire, et ils devront assister à la lutte entre 16 clubs américains pour l'obtention du précieux trophée.

Cela fait longtemps qu'on voyait venir ce résultat. Les Leafs, les Oilers, les Flames et les Jets ont tous raté les séries plus souvent qu'à leur tour au cours des dernières campagnes. En 2014, le Tricolore était le seul club canadien en séries d'après-saison. En 2011 et 2012, ils n'étaient que deux.

Malgré tout, ce n'est que la deuxième fois de l'histoire de la LNH qu'un tel phénomène se produit. La dernière fois, c'était en 1970, alors que les Maple Leafs avaient terminé sixièmes et derniers de leur section et que le Canadien avait abouti tout juste au-dessus, au cinquième échelon.

Cournoyer se souvient

Yvan Cournoyer se souvient encore de cette saison-là. Selon lui, le double champion en titre avait raté les séries éliminatoires pour la première fois en 22 ans à cause d'un geste délibéré des Red Wings de Detroit. Et il ne leur a jamais pardonné.

«Nous ne les aimions pas tellement», a convenu Cournoyer cette semaine. «S'il n'y avait pas eu d'entente entre les Red Wings et les Rangers, nous aurions participé aux séries éliminatoires.»

Le Tricolore avait été écarté par les Rangers de New York en vertu du premier bris d'égalité - les buts marqués - à l'occasion de la dernière journée du calendrier régulier. À cette époque, la LNH ne comptait que 12 clubs : les «six originaux» dans une section et les six autres provenant de l'expansion de 1967 dans l'autre. Les quatre premiers clubs de chaque section participaient aux séries.

Le CH a perdu son avant-dernier match, ouvrant la porte aux Rangers pour les rejoindre au quatrième rang. Les Red Wings, qui avaient passablement célébré après s'être assurés de participer au tournoi printanier, avaient choisi d'offrir une journée de repos à leurs principaux joueurs lors du dernier match de la campagne, qui a été gagné 9-5 par les Rangers.

Ce qui a permis aux Rangers de rattraper le Canadien au chapitre des points de classement et des victoires, en plus de leur offrir l'avantage du premier bris d'égalité (+4). Lors du dernier match, le Tricolore tirait de l'arrière 5-2 contre les Blackhawks de Chicago. L'entraîneur-chef Claude Ruel a retiré son gardien, Rogatien Vachon, alors qu'il restait neuf minutes au match dans l'espoir de marquer davantage de buts, mais sa décision a provoqué l'effet inverse et les Montréalais ont perdu 10-2. Les Rangers ont accédé aux séries éliminatoires avec deux buts de plus que le CH.

Cournoyer croit que les Red Wings et les Rangers étaient de mèche afin d'écarter le Canadien du portrait. «On respecte les autres équipes. Nous n'aurions jamais fait ça. C'est contre nos principes. Je crois qu'ils ont appris après ça que nous n'étions pas très heureux de la situation. Ils n'ont plus gagné beaucoup de matchs contre nous après ça.

«Nous avions l'équipe pour gagner la Coupe. Certains de nos joueurs étaient blessés et nous avions disputé de mauvais matchs, mais c'est différent lorsque tu accèdes aux séries éliminatoires.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer