Le trio d'avenir des Sabres de Buffalo

Jack Eichel et Sam Reinhart forment avec Zemgus... (Archives AP, Gary Wiepert)

Agrandir

Jack Eichel et Sam Reinhart forment avec Zemgus Girgensons un trio dont la moyenne d'âge dépasse à peine 20 ans.

Archives AP, Gary Wiepert

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Buffalo) Si on veut savoir à quoi ressembleront les Sabres de demain, un trio en particulier attirait l'oeil, mercredi contre le Canadien. L'entraîneur-chef Dan Bylsma avait en effet réuni les jeunes Jack Eichel, Sam Reinhart et Zemgus Girgensons - trois choix de premier tour - au sein d'une même unité.

Eichel (19 ans et 4 mois), Reinhart (20 ans et 4 mois) et Girgensons (22 ans et 2 mois) formaient un trio dont la moyenne d'âge dépasse à peine 20 ans. Plus incroyable, c'est le plus jeune du groupe qui était employé au centre.

«On n'avait pas beaucoup d'options pour ajouter de l'expérience!» a admis Bylsma, après l'entraînement matinal des Sabres. «On pourrait ajouter Gionta pour donner de l'expérience, mais c'est tout! Evander Kane a 24 ans, Ryan O'Reilly n'est pas beaucoup plus vieux. C'est un jeune trio, mais Jack et Sam ont joué beaucoup de matchs. Zemgus donne de l'expérience et de bonnes habitudes de travail à ce trio.»

Avec 190 matchs d'expérience, Girgensons faisait office de jeune vétéran au sein de cette unité. Mais Eichel en est à sa première saison, tandis que Reinhart n'avait que neuf matchs d'expérience l'automne dernier.

«Plus tôt dans la saison, j'ai joué avec Sam et ça n'avait pas très bien fonctionné», a reconnu Eichel. «Maintenant, on commence à comprendre la ligue, on a 70 matchs d'expérience et ça aide. Nos entraîneurs nous font plus confiance, mais c'est quelque chose qu'on a dû gagner.»

Avec 48 points, dont 22 buts, Eichel est au deuxième rang des recrues de la LNH, derrière l'intouchable Artemi Panarin, auteur de 62 points avec les Blackhawks. L'Américain sera évidemment dans les discussions pour le trophée Calder, même si Panarin l'a distancé au classement.

Reinhart, lui aussi repêché au deuxième rang au total, mais en 2014, a inscrit 34 points en 68 matchs, tandis que Girgensons connaît cette saison une baisse de régime après sa récolte de 30 points en 61 sorties la saison dernière. Le Letton n'a que cinq buts et neuf passes en 60 rencontres.

Gionta et Gorges impressionnés

Plus loin dans le vestiaire, les anciens du Canadien Brian Gionta et Josh Gorges se disaient impressionnés par ces jeunes. «C'est fou de voir un trio aussi jeune, mais la ligue va dans cette direction», a lancé Gorges. «C'est incroyable de voir autant de joueurs de 18 et 19 ans, et pas des joueurs moyens, mais des joueurs d'impact. Ils apportent beaucoup à notre équipe. C'est bon qu'ils jouent et se développent ensemble.»

«Ça montre où ils en sont dans leur développement et à quel point Dan les juge responsables dans toutes les situations», a ajouté Gionta. «Eichel s'est amélioré dans les mises au jeu, donc il peut maintenant prendre les mises au jeu importantes en zone défensive.»

Les statistiques d'Eichel laissent d'ailleurs croire que l'aspect défensif de son jeu s'est amélioré. Le jeune prodige présentait un différentiel de - 11 en 50 matchs à la pause du Match des étoiles. En 21 matchs depuis, son rendement est passé à - 3.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer