Bettman maintient la suspension de 20 matchs à Wideman

La LNH a maintenu la suspension de 20... (La Presse Canadienne, Jeff McIntosh)

Agrandir

La LNH a maintenu la suspension de 20 matchs imposée à Dennis Wideman pour son geste à l'endroit du juge de lignes Don Henderson (photo).

La Presse Canadienne, Jeff McIntosh

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
New York

Le commissaire de la LNH Gary Bettman a maintenu la suspension de 20 matchs sans salaire du défenseur des Flames de Calgary Dennis Wideman pour son geste à l'endroit du juge de lignes Don Henderson, a annoncé la ligue par l'entremise d'un communiqué mercredi.

Quelque trois heures après l'annonce de Bettman, l'Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey (AJLNH) a réagi en annonçant qu'elle irait en appel en s'adressant à James Oldham, un arbitre neutre.

Dans un communiqué de deux paragraphes, l'AJLNH a manifesté sa déception devant la décision du commissaire Bettman, tout en se disant «peu surprise».

Selon l'Association, cette décision ignore totalement les répercussions de la commotion cérébrale dont a été victime Wideman lorsqu'il a été projeté dans la bande huit secondes avant le contact avec le juge de lignes.

Wideman a rencontré Bettman lors d'une audience tenue à New York le 10 février afin de contester la décision du vice-président exécutif aux opérations hockey, Colin Campbell, qui avait été rendue le 3 février.

Stupides arbitres et des stupides médias

Pour justifier sa décision, Bettman a souligné l'envoi d'un texto controversé de Wideman à un de ses coéquipiers après l'incident.

«Je ne vois pas de motifs pour réduire le verdict, surtout si l'on tient compte de la gravité du geste posé, a écrit Bettman. D'un autre côté, j'ai le pouvoir d'imposer une sentence plus sévère encore, et je suis troublé par l'incapacité flagrante de M. Wideman d'accepter la responsabilité de ses gestes.

«Certes, il a rappelé à maintes reprises pendant l'audience s'être excusé à M. Henderson, mais la sincérité de ces excuses semble fausse à la lumière d'un texto envoyé à un coéquipier le 2 février - après la conclusion d'une audience devant M. Campbell. "Le seul problème et la seule raison pour laquelle je suis ici, c'est à cause des stupides arbitres et des stupides médias".»

Depuis que la sanction a été imposée, Wideman a raté sept matchs. Il lui en restera donc 13 à regarder de la passerelle. Les Flames accueillent le Wild du Minnesota mercredi soir.

En vertu des règlements de la convention collective, Wideman sera soulagé de 564 516,20 $US en salaire et ce montant sera remis au fonds d'urgence des joueurs de la LNH. Wideman pourrait cependant en appeler de la décision du commissaire en s'adressant à James Oldham, un arbitre neutre, par l'entremise de l'Association des joueurs.

La LNH a sanctionné Wideman pour avoir abusé physiquement de Henderson, à 11:19 de la deuxième période d'un match contre les Predators de Nashville présenté le 27 janvier à Calgary. Sur la séquence, Wideman s'est relevé après avoir subi une mise en échec, et a frappé Henderson alors qu'il se dirigeait vers le banc des joueurs.

Wideman a expliqué qu'il ressentait des douleurs et qu'il cherchait seulement à quitter la surface de jeu. Il a ajouté qu'il ne pouvait éviter Henderson.

Il s'agit de la deuxième plus sévère sans suspension dans l'histoire de la LNH dans un dossier lié à une attaque à l'endroit d'un officiel.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer