Pas de date ferme pour une expansion

Même si la prochaine réunion des propriétaires est... (AP, Mark Humphrey)

Agrandir

Même si la prochaine réunion des propriétaires est prévue en juin, le commissaire de la LNH, Gary Bettman, n'exclut pas qu'un vote puisse être tenu avant ou même après, dès que le comité exécutif sera parvenu à un consensus.

AP, Mark Humphrey

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Nashville) ENVOYÉE SPÉCIALE À NASHVILLE / Même si la Ligue nationale de hockey a exprimé sa volonté de procéder à une expansion lors de la saison 2017-2018, elle n'en a pas fait un objectif ferme, a affirmé le commissaire Gary Bettman, lors d'une conférence de presse tenue en marge de la fin de semaine du Match des étoiles à Nashville, samedi.

Si le processus d'expansion entamé au printemps 2015 devait perdurer au-delà du mois de juin, la LNH serait disposée à repousser d'une année l'entrée d'une ou deux équipes dans la ligue. N'étant toujours pas prêt à formuler une recommandation aux gouverneurs, le comité exécutif de la LNH croit en avoir encore pour «quelques mois» à délibérer avant de décider s'il est judicieux de procéder à l'expansion d'une équipe ou deux, ou de maintenir le statu quo.

«Peu importe ce qu'on décide de faire, les clubs auront besoin d'une année complète afin de se préparer en vue d'un repêchage d'expansion. Aussi longtemps que la fenêtre d'une année existe, on peut faire l'expansion en 2017-2018. S'il fallait qu'on ne soit pas en mesure de prendre une décision à l'intérieur de cette fenêtre, on ne procédera pas à l'expansion en 2017-2018», a indiqué le commissaire.

«Nous ne sommes pas en train de jouer un match de 60 minutes avec le temps qui s'écoule! On travaille de la manière la plus diligente possible, tel que le souhaite le bureau des gouverneurs», a ajouté Bettman.

Bien que la prochaine réunion des propriétaires soit prévue en juin, il n'exclut pas qu'un vote puisse être pris avant cette date  advenant que le comité exécutif parvienne à un consensus. «Si nous en arrivons à une recommandation, je peux demander de tenir une réunion spéciale des gouverneurs, que ce soit avant la rencontre de juin ou après. Quand nous en serons arrivés à la recommandation ultime, à moins que ce soit de maintenir le statu quo, on se réunira. La rencontre de juin ne constitue donc pas une date incontournable dans l'échéancier.»

Chute du dollar et Seattle

Invité à commenter la situation préoccupante du dollar canadien en fonction de la candidature de Québecor, Bettman a soutenu qu'elle ne constituait pas un obstacle pour l'instant.  «On n'a pas eu de signal de la part de Québecor qu'il y a un problème à cet égard, alors je ne pense pas que rien n'ait changé dans le processus. Est-ce que ça peut être un facteur [qui peut influencer sa candidature]? Nous n'avons pas terminé notre évaluation», s'est-il contenté de répéter.

Le commissaire a par ailleurs voulu effacer l'impression que la ligue ralentirait volontairement le processus d'expansion afin de donner le temps aux trois groupes intéressés par la construction d'arénas dans la grande région de Seattle d'aligner leurs pions.

«L'un n'a rien à avoir avec l'autre. Et honnêtement, si quelqu'un nous démontrait de l'intérêt à ce stade-ci du processus, on ne l'accepterait pas», a indiqué Bettman, réitérant que seuls Québec et Las Vegas étaient présentement sur les rangs.

Plus tôt en journée samedi, les gouverneurs de la LNH se sont réunis dans un hôtel du centre-ville de Nashville. Si l'expansion s'est retrouvée à l'ordre du jour, elle n'a été discutée que pendant deux minutes, selon un propriétaire. «On en a parlé, mais il ne s'est rien dit», a pour sa part confirmé le président du volet affaires, chez les Kings de Los Angeles, Luc Robitaille.

Le temps qu'il faudra

Se défendant bien de retarder volontairement le processus d'expansion, Gary Bettman a réitéré samedi que c'est la complexité de l'exercice qui fait en sorte que le comité exécutif de la LNH mette autant de temps à en arriver à une recommandation. «C'est une décision très importante. Beaucoup de choses doivent être évaluées et considérées par rapport aux deux candidatures, que ce soit les groupes de propriétaires, les marchés, les arénas et leur impact sur la ligue, qui est probablement le critère le plus important. Le comité exécutif examine ça avec beaucoup d'attention. Je ne crois pas qu'il ait rencontré de difficulté particulière. Même que je pense que les membres sont très heureux du processus.» Le commissaire adjoint Bill Daly a quant à lui réfuté l'idée que ce soit la situation du dollar canadien qui incite le comité exécutif à prendre son temps. «Je ne pense pas que ça va repousser le processus d'expansion. Nous menons présentement ce processus et lorsque nous serons arrivés au terme de ce processus, nous ferons ce que nous aurons à faire. On ne mettra rien sur la glace en fonction de la valeur du dollar canadien.»

En vitesse...

Si Québecor se voyait octroyer une franchise d'expansion dans la LNH, son président Pierre Dion devrait acquitter les frais d'entrée de 500 millions $US en un seul versement. «C'est payable en totalité à l'entrée», a confirmé Gary Bettman, samedi... Les Kings de Los Angeles seront les hôtes du Match des étoiles, en 2017, a annoncé le commissaire. L'événement sera l'occasion de souligner le 50e anniversaire de la concession et le 100e anniversaire de la LNH... Le déséquilibre des associations pèse lourd dans l'évaluation des candidats à l'expansion. «On devra regarder ça, mais pas que ça. Il y a aussi le rang que ces équipes prendront dans le repêchage, le repêchage d'expansion, le nombre de joueurs protégés, etc.» a détaillé Bettman.  

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer