Victoria Eymard marquée à vie par Cédrika

Victoria Eymard, des Titans de Limoilou... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Victoria Eymard, des Titans de Limoilou

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «Ils ont retrouvé le corps de Cédrika! Vic, viens voir!» Mélange d'incrédulité et de soulagement. Comme un but en prolongation. La fierté en moins.

Samedi soir. Autocar des filles de hockey du Cégep Limoilou. Elles viennent de subir un premier revers en 14 matchs de ligue, à Montréal, 2-1 contre Dawson. Retour vers Québec. Victoria Eymard loge à l'avant, avec les autres vétéranes. Coachs et recrues sont derrière.

«Je me suis dit : "C'est impossible." J'étais contente pour la famille, mais je n'en revenais pas. Huit ans... Ç'a été un soulagement, vraiment. Et, coïncidence, j'en parlais avec les filles de l'équipe la veille, à l'hôtel. Elles me demandaient comment je la connaissais, me posaient des questions.»

Cédrika Provencher en haut à gauche, Victoria Eymard... (Tirée de Facebook) - image 2.0

Agrandir

Cédrika Provencher en haut à gauche, Victoria Eymard à droite (gilet à fleurs) et Demmy D'aoust en bas à gauche

Tirée de Facebook

Victoria Eymard et Cédrika Provencher sont nées en 1997. Elles ont grandi dans le même coin de Trois-Rivières et fréquenté ensemble l'école Saint-Pie-X avant que Cédrika ne change pour l'école Jacques-Buteux, tout près. Où sa mère travaille encore. Pas loin de la maison des Eymard.

«On se croisait. Ce n'était pas ma grande amie, on ne jouait pas ensemble, mais c'est un visage que j'ai connu, que j'ai côtoyé pas mal souvent», a raconté Victoria, mardi matin, au sortir de l'entraînement à l'Arpidrome de Charlesbourg.

L'été, elles fréquentaient le même camp de jour. «La veille qu'elle se fasse enlever, je vais m'en souvenir toute ma vie. Je m'en allais chez nous et elle entrait dans le local pour aller chercher son sac. C'est la dernière fois que je l'ai croisée. Ce souvenir-là va rester marqué.»

«Dans les jours qui ont suivi, comme j'habitais proche d'où ça s'est passé, je me souviens qu'ils venaient cogner aux maisons pour vérifier les cours arrière. Ça a fait un gros drame», laisse tomber la jeune femme de bientôt 19 ans, plongée dans ses souvenirs.

Une amie commune a placé une photo des trois sur Facebook, quelques jours après la macabre découverte. Leurs trois frimousses sourient au coeur d'un groupe d'enfants. Le cliché a sans doute été pris au service de garde de l'école. «Ça me touche beaucoup. Je la connaissais», conclut la rouquine, qui porte une vague ressemblance avec la célèbre fillette si longtemps disparue.

Bon boulot sur la glace

Sur la glace, Eymard poursuit son solide boulot à la ligne bleue des Titans. Et sa coéquipière Élizabeth Giguère remplit le filet adverse avec 20 buts et 36 points en 14 matchs. Les hockeyeuses de Limoilou comptent bien récupérer la bannière de championnes collégiales québécoises en mars.

Eymard n'entrera à l'université qu'à l'automne 2017. Mais déjà, les universités du Connecticut, du Maine, du Wisconsin et de Boston tentent de convaincre la costaude arrière de joindre leurs rangs, tandis que les Montréal, McGill et Concordia d'ici se montrent moins agressives. 

Après les Jeux du Québec et les Jeux du Canada, la grande numéro 19 vise les Jeux olympiques. Elle en rêve depuis le triomphe des Canadiennes à Vancouver, en 2010. La formation des moins de 22 ans est en ce moment dans sa mire. «Un jour, ils vont me voir, vont me vouloir et vont me prendre», résume-t-elle, confiante.

Elle pourrait rater le match-revanche du 16 janvier contre Dawson, à l'Arpidrome, pour assister au gala Sport-Hommage de la Mauricie, où elle compte parmi les cinq finalistes pour le titre d'athlète féminine par excellence sur la scène canadienne.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer