Domi et Duclair donnent des cheveux gris à leur entraîneur

Max Domi (16) et son pote Anthony Duclair,... (La Presse Canadienne, Frank Gunn)

Agrandir

Max Domi (16) et son pote Anthony Duclair, tout juste à sa gauche, forment ce nouveau noyau de jeunes des Coyotes de Phoenix qui font à la fois sourciller et jubiler leur entraîneur-chef Dave Tippett qui affirme qu'il va leur donner toutes les chances de réussir, acceptant leurs bons coups et leurs mauvais.

La Presse Canadienne, Frank Gunn

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Max Domi et Anthony Duclair se veulent à la fois le rêve et le cauchemar d'un entraîneur. Les performances des deux jeunes vedettes de 20 ans expliquent en grande partie pourquoi les Coyotes de l'Arizona semblent en avance sur leur plan de reconstruction et pourraient même batailler pour une place en séries éliminatoires dès cette saison.

Mais comme c'est souvent le cas avec les jeunes joueurs, ils ont donné quelques cheveux gris à l'entraîneur Dave Tippett dans le processus. «Ce sont des jeunes joueurs qui font beaucoup d'erreurs, a expliqué Tippett. Mais il faut leur donner toutes les chances de réussir.»

Domi est le meilleur marqueur des Coyotes avec 10 buts et 13 passes en 27 matchs, tandis que Duclair totalise huit buts et sept passes. Le «duo dynamique» est à l'avant-scène du mouvement jeunesse emprunté en Arizona. Cette première saison leur donnera l'occasion de grandir dans l'adversité.

Les joueurs étoiles de l'équipe canadienne junior ont été loin d'être parfaits. Ils tentent encore de s'acclimater à la LNH à l'intérieur de la structure préconisée par Tippett, tout en créant des occasions offensivement.

«À un jeune âge, vous devez réaliser ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire à certains moments au cours du match et bien gérer les choses en possession de la rondelle, a analysé Domi. Évidemment, tout dépend du score, de combien de temps il reste au match, contre qui vous jouez et tout le reste. Il y a tellement de choses dont il faut tenir compte. Une fois que vous parvenez à le faire, c'est beaucoup plus facile de contribuer offensivement et de réaliser les jeux que vous voulez faire.»

Jouer dans les deux sens de la patinoire

Domi et Duclair étaient tellement productifs dans les rangs juniors que le défi consiste à les amener à adopter un style où ils doivent jouer dans les deux sens de la patinoire. Tippett est le bon entraîneur pour leur inculquer cela.

«Il s'est montré plus que raisonnable envers nous, les jeunes, a reconnu Duclair. Évidemment, nous allons faire des erreurs. Ça arrive. Mais en même temps, il tient compte de ce que vous allez faire après votre erreur. Allez-vous bouder ou allez-vous revenir et travailler encore plus fort? Il nous laisse exploiter nos aptitutdes, il veut nous voir faire des jeux.»

Menés par Domi et Duclair, les Coyotes de cette année démontrent plus de vitesse et de talent que l'an dernier. L'équipe avait alors terminé au 29e rang de la Ligue et réclamé avec le troisième choix au repêchage, Dylan Strome, qui pourrait graduer chez les professionnels dès la saison 2016-2017.

Un autre l'an prochain

Il faudra attendre à l'an prochain pour assister aux erreurs de Strome. Permettre à Domi et Duclair de poursuivre leur développement a des implications dès à présent et dans l'avenir.

Domi produit au-delà des attentes, malgré ces quelques erreurs. Et il fait des progrès significatifs pour intégrer le système de Tippett. «J'essaie, j'essaie, a précisé Domi. Tout repose sur la confiance, d'avoir confiance en nos aptitudes de jouer selon la structure en place et de ne pas avoir à trop y penser. Lorsque vous pensez trop, c'est alors que vous faites des erreurs. Quand ça devient comme votre seconde nature, votre instinct reprend le dessus et c'est exactement ce que vous voulez.»

Malgré la popularité du dur à cuire John Scott au scrutin, Domi pourrait représenter les Coyotes lors de la fin de semaine des étoiles de la LNH. Mais il ne veut pas trop y penser. «Je suis assez chanceux de jouer avec quelques bons compagnons de trio, ce qui explique en grande partie cela», a conclu Domi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer