Alex DeBrincat domine malgré le départ de Connor McDavid

Alex DeBrincat, la bougie d'allumage des Otters d'Erie,... (La Presse Canadienne, Matt Mead)

Agrandir

Alex DeBrincat, la bougie d'allumage des Otters d'Erie, mène la Ligue de l'Ontario avec 27 buts et 40 points en seulement 19 matchs.

La Presse Canadienne, Matt Mead

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Alex DeBrincat est en train de sortir de l'ombre de Connor McDavid.

Le petit ailier gauche des Otters d'Erie démontre qu'il peut être un marqueur de premier plan même sans son ancien joueur de centre vedette.

Il domine la Ligue de l'Ontario avec 27 buts et 40 points en 19 matchs et, s'il maintient cette allure, il pourrait terminer la saison avec 97 buts, ce qui lui permettrait de fracasser le record de la Ligue de 87 buts détenu par Ernie Godden des Spitfires de Windsor depuis 1980-81.

À seulement 16 ans, DeBrincat a totalisé 51 buts et 104 points en 68 matchs la saison dernière alors qu'il jouait en compagnie de McDavid, qui s'est joint aux Oilers d'Edmonton cette saison après avoir été le premier choix au repêchage de la LNH en juin dernier.

Certains ont estimé que la présence de son coéquipier vedette se voulait la principale raison pour laquelle DeBrincat a été nommé recrue de l'année dans la LHO la saison dernière.

«Je l'ai beaucoup entendu et j'en ai fait abstraction, a déclaré le joueur originaire de Detroit. Évidemment, ce n'est pas si facile d'obtenir des points dans cette ligue et c'est un peu plus facile lorsque vous jouez avec un gars comme lui, mais je pense que c'est difficile de dire qu'un gars peut faire la carrière d'un autre.»

Problème de taille

Le plus gros obstacle de DeBrincat pour suivre les traces de McDavid jusqu'à la Ligue nationale est sa taille. Il mesure seulement cinq pieds et sept. Lorsque le gourou du repêchage Bob McKenzie de TSN a publié son classement des meilleurs espoirs en vue du repêchage de 2016 en septembre, DeBrincat ne figurait pas sur sa liste des 15 premiers ni même parmi les six candidats avec une mention honorable. Sportsnet a également procédé à un classement de ses 30 meilleurs espoirs avant la saison et DeBrincat occupait le 20e rang.

DeBrincat soutient qu'il ne se préoccupe pas du repêchage à ce stade de la saison.

«J'essaie de ne pas trop y penser, a -t-il confié. Quand vous y pensez, vous commencez à jouer un style de jeu différent de ce que vous faites normalement. Je me soucie seulement de mon jeu.»

Comme Martin St-Louis

Le hockey était autrefois réservé aux joueurs de grande taille, mais le sport a évolué de telle façon que les petits joueurs comme DeBrincat peuvent désormais faire leur marque. Martin St-Louis, qui a pris sa retraite à la fin de la dernière saison, est un solide candidat au Temple de la renommée même s'il ne mesure que cinq pieds et huit et n'a jamais été repêché. Johnny Gaudreau des Flames de Calgary figure parmi les meilleurs marqueurs de la LNH malgré ses cinq pieds et neuf et 157 livres.

DeBrincat constate les succès des petits joueurs dans la LNH et croit qu'il peut les imiter.

«Ça me motive un peu, a ajouté DeBrincat. C'est incroyable de voir des gars de ma taille, peut-être un peu plus grands, accomplir de grandes choses dans la LNH. Tyler Johnson [5'8'', 185 livres] du Lightning de Tampa Bay a grandement contribué à la présence de son équipe en finale de la Coupe Stanley et ça m'encourage vraiment de voir des joueurs de petite taille connaître ce genre de succès. Ça me permet de croire que je peux le faire moi aussi.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer