• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > LNH: seules Québec et Las Vegas considérées pour une expansion 

LNH: seules Québec et Las Vegas considérées pour une expansion

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a confirmé lundi qu'il n'y aura pas de vote sur l'expansion lors de la réunion des gouverneurs des 7 et 8 décembre, à Pebble Beach, en Californie.

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En conférence à Toronto en matinée, lundi, le commissaire de la LNH Gary Bettman a affirmé que si la Ligue procède à une expansion, seules les villes de Las Vegas et de Québec seront considérées, soit ensemble, soit séparément ou pas du tout. Aucune autre ville, incluant Seattle, ne pourra s'inviter tardivement dans le processus.

Participant à une conférence présentée par Prime Time Sports Entertainment, une organisation fondée par Brian Burke et Trevor Whiffen, Gary Bettman et son bras droit, Bill Daly, ont précisé leur pensée sur le processus d'expansion actuellement en cours dans la LNH.

Les deux têtes dirigeantes du circuit ont notamment relevé les implications à long terme d'une expansion, et non seulement le gain à court terme avec des droits d'entrée chiffrés à 500 millions $US. Selon eux, la Ligue doit considérer les impacts d'un partage de revenus à 31 ou 32 équipes, au lieu de 30.

«La décision a une incidence économique», a déclaré Bettman, selon des propos rapportés par Craig Custance, journaliste pour le magazine ESPN.

L'ajout d'une franchise qui obtiendrait du succès dans son marché ne constitue pas le seul critère considéré par les bonzes de la ligue. «Le bon rendement des franchises ne rend pas nécessairement le reste de la Ligue plus fort», a laissé entendre Bill Daly.

Gary Bettman a par ailleurs confirmé l'information qui avait déjà filtré, à savoir qu'il n'y aura pas de vote sur l'expansion, lors de la réunion des gouverneurs des 7 et 8 décembre, à Pebble Beach, en Californie.

Il a toutefois indiqué qu'aucune autre candidature que celles étant présentement à l'étude ne pourra entrer dans le processus d'ici à ce qu'il soit terminé. La lenteur des discussions n'a donc rien à voir, selon lui, avec une possible addition de la ville de Seattle dans l'éventualité qu'elle obtienne un nouvel aréna. «Ce sera Québec, Las Vegas, les deux ou aucune des deux», rapporte encore Craig Custance.

Délocalisation: dernier recours

Selon Bill Daly, la délocalisation demeure le dernier recours de la LNH pour ses franchises en difficulté. Il s'étonne d'ailleurs du succès obtenu par Winnipeg, qui a accueilli les Thrashers d'Atlanta en 2011. «Le succès de Winnipeg dépasse nos attentes les plus folles», a-t-il admis.

Le commissaire de la LNH, de son côté, n'est cependant pas près de lancer la serviette dans le cas des Panthers de la Floride. «Je n'ai aucun doute de la force de ce marché.»

La prochaine fenêtre d'opportunité pour un vote des gouverneurs de la Ligue nationale de hockey sur la possibilité d'une expansion surviendra à la fin janvier, lorsqu'ils se réuniront, pendant la fin de semaine du Match des étoiles, à Nashville.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer