Alexandre Alain: un chemin sinueux vers la LNH

Désormais en santé et en forme physique, l'attaquant... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Désormais en santé et en forme physique, l'attaquant Alexandre Alain ira prouver sa vraie valeur, lors du camp des Ducks, en septembre.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Si tous les chemins mènent à la LNH, certains s'avèrent plus tortueux que d'autres. Le centre des Olympiques de Gatineau, Alexandre Alain, en sait quelque chose. Victime d'une tumeur à la moelle épinière à 15 ans, le produit du Blizzard du Séminaire Saint-François a pensé ne jamais rechausser ses patins. Trois ans plus tard, il s'apprête à participer au camp des recrues des Ducks d'Anaheim.

Tout fonctionnait rondement pour Alexandre Alain, au moment d'amorcer sa première saison midget, à l'automne 2012. En décembre, des spasmes au dos ont toutefois commencé à embêter le centre originaire de Québec. Les médecins du Blizzard ont fait leur investigation. Verdict : une tumeur s'était logée derrière sa moelle épinière. L'opération était inévitable.

«J'ai passé un examen par résonnance magnétique et ils ont vu que j'avais une tumeur en arrière de la moelle épinière. C'était une tumeur bénigne, ce qui était quand même positif. Tout de suite après, ils m'ont opéré. J'ai raté cinq mois de hockey», a relaté le jeune homme de 18 ans, qui avait néanmoins été repêché en première ronde (neuvième au total) par les Olympiques, au mois de juin suivant.

La masse enlevée, les ennuis d'Alain n'allaient pas s'arrêter là. Des traitements de radiothérapie préventifs allaient ensuite hypothéquer l'entraînement estival du grand gaillard de 6'1" et de 173 livres. À son premier camp à Gatineau à l'automne 2013, il ne s'est pas senti en mesure de se faire justice auprès de l'entraîneur-chef Benoît Groulx, même s'il était totalement remis.

«La radiothérapie, c'est très difficile, physiquement. Il y a beaucoup d'effets secondaires. J'avais seulement eu le temps de m'entraîner deux semaines de façon intensive. Quand je suis arrivé au camp, je savais que je n'étais pas dans la même forme que les autres gars. C'est pourquoi j'ai décidé de me remettre en confiance dans le midget AAA afin de revenir plus fort l'année suivante», a raconté Alain, estimant devoir une fière chandelle au neurochirurgien André Turmel, à l'Hôpital de l'Enfant-Jésus.

Ignoré au repêchage

Cette décision s'est avérée la bonne, puisqu'elle lui a permis de connaître un excellent début de carrière dans le junior, à 17 ans. Après 15 matchs avec les Olympiques en 2014-2015, le centre avait déjà cumulé sept buts et sept mentions d'aide. C'était avant de tomber dans une profonde léthargie, dont il n'est ressorti qu'au cours des séries éliminatoires.

«J'ai vraiment eu un bon début de saison. J'ai participé à la Super Série Subway [matchs d'évaluation en vue du Mondial junior]. Après ça, ç'a commencé à moins bien aller un peu. J'ai perdu confiance. Ça m'a fait mal», admet l'attaquant qui, malgré l'intérêt de plusieurs équipes, a été ignoré lors du repêchage de la LNH, en juin.

L'attaquant n'était toutefois pas naïf. Il savait que sa fin de saison mitigée nuirait à ses chances d'être réclamé. Il s'était néanmoins rendu en Floride, en compagnie de son père.

«Après le repêchage, j'étais déçu, alors je suis rentré rapidement à l'hôtel. Pendant que j'étais en route, mon agent m'a appelé pour me dire qu'Anaheim m'invitait à leur camp. Ça m'a confirmé qu'il y avait quand même de l'intérêt. En même temps, je pense que j'avais montré mon potentiel aux dépisteurs en début de saison...»

Il n'en tient maintenant qu'à Alain, désormais en santé et en forme physique - la meilleure de sa vie - de prouver sa vraie valeur, lors du camp des Ducks, en septembre.

«J'ai travaillé fort tout l'été. Je sais que je suis prêt physiquement et mentalement. Il me reste juste à la démontrer sur la glace. Une fois rendu là, que tu sois repêché ou invité, ça ne change plus grand-chose...» a laissé entendre l'attaquant, qui rejoindra auparavant les Olympiques, dont le camp s'amorcera au début de la semaine prochaine.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer