Expansion de la LNH: Québecor a déposé sa candidature

Québecor est le gestionnaire du Centre Vidéotron, un... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Québecor est le gestionnaire du Centre Vidéotron, un amphithéâtre de 18 259 places dont l'ouverture est prévue en septembre 2015.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) C'est confirmé. L'entreprise Québecor a déposé sa candidature à la Ligue nationale de hockey dans le but de ramener un club professionnel à Québec. Et à moins d'une candidature mystère, tout indique que la capitale et Las Vegas sont les deux seules villes dans la course.

«Nous confirmons avoir déposé notre candidature en vue de l'expansion dans la LNH dans le but de ramener les Nordiques à Québec», a écrit Québecor sur son fil Twitter lundi après-midi. Le géant québécois des médias et des télécommunications n'a pas commenté davantage.

Les villes intéressées à tenter leur chance pour recevoir une équipe de l'expansion de la LNH avaient jusqu'à lundi pour déposer leur candidature assortie d'un chèque de la rondelette somme de 10 millions $. 

De ce montant exigé, 2 millions $ ne sont pas remboursés. L'objectif de la LNH est de garantir le sérieux des gens d'affaires et de villes qui déposent un dossier. Le prix d'une franchise tournerait autour de 500 millions $.

Or, en soirée lundi, aucune autre ville que Québec et Las Vegas n'avait présenté de candidature, selon The Hockey News. Toronto (Markham) et Seattle, pressenties, auraient ainsi passé leur tour. 

À Seattle, on apprenait la semaine dernière qu'un propriétaire potentiel, Victor Coleman, n'irait finalement pas de l'avant, préférant attendre la construction d'un nouvel aréna. 

Au cabinet du maire de Seattle, Ed Murray, on a indiqué au Soleil en fin de journée lundi à ne pas s'attendre à un scénario de dernière minute et que «rien n'a changé» depuis l'annonce du retrait du groupe de Victor Coleman il y a quelques jours.

Toujours à Seattle, un autre groupe piloté par l'homme d'affaires Ray Bartoszek, aussi pressenti, se serait également abstenu de déposer une candidature pour la venue d'une équipe à Tukwila en banlieue de Seattle. Une porte-parole de la ville de Tukwila, Rachel Bianchi, a indiqué au Seattle Times que la municipalité se donne 6 à 12 mois pour compléter la construction de son amphithéâtre. 

Le 23 juin, le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a alimenté tous les espoirs des gens de Québec qui souhaitent voir les Nordiques revenir en lançant un processus d'expansion pour de nouvelles équipes dans le circuit au minimum à partir de la saison 2017-2018. La Ligue a toutefois insisté pour dire qu'elle n'avait aucune obligation de créer de nouveaux clubs à l'issue de la démarche. 

Un «cauchemar» pour Bettman?

Lundi, le journaliste Ken Campbell du Hockey News a qualifié le fait qu'il y ait seulement deux candidatures de «cauchemardesque» pour Gary Bettman. Selon son analyse, il s'agit d'un échec pour celui qui semblait vouloir faire monter les enchères avec plusieurs villes dans la course. «Quand Gary Bettman a annoncé en juin que la Ligue lançait un processus d'expansion, il n'a pu, même dans ses pires cauchemars, imaginer que si peu de gens allaient se présenter à son party. Ce n'est pas que les gens ne voulaient pas y aller. C'est seulement que le prix de l'admission, surtout quand tu ne sais même pas si tu auras un spectacle, en a refroidi plus d'un», a-t-il illustré dans un texte mis en ligne lundi après-midi.

Plus tôt dans la journée, le numéro deux de la LNH, Bill Daly, avait indiqué par courriel au Soleil que la Ligue n'entend pas diffuser pour l'instant la liste confirmée des candidatures reçues. «Aujourd'hui est la date limite pour la première phase de l'expansion, a-t-il écrit. Au moment approprié, nous en ferons l'annonce dans le respect du processus, mais ce ne sera probablement pas aujourd'hui», a-t-il avancé.

Et après?

Le dépôt officiel d'une candidature pour une équipe d'expansion de LNH n'est encore qu'une première étape avant de peut-être voir un club tout neuf débarquer à Québec. 

En plus de demander 10 millions $ de garantie, dont deux non remboursés, histoire de confirmer le sérieux des villes intéressées, la LNH scrutera à la loupe les candidatures reçues. Selon nos informations, les entreprises et les groupes qui passent avec succès la première étape en seront vraisemblablement informés au début du mois prochain. 

Après quoi, ils devront soumettre des documents détaillés sur leur plan d'affaires, les partenaires impliqués, sur l'amphithéâtre prêt à recevoir un club. Le passé des entreprises, le fait qu'elles ne font face à aucun recours juridique et qu'elles ont les reins solides à long terme sont aussi des éléments considérés. Le marché et le prix des billets feront aussi partie des aspects étudiés avant d'aller vers la phase finale, à savoir si oui ou non la LNH permettra l'arrivée d'une nouvelle équipe. 

Chez Québecor, le porte-parole Martin Tremblay n'a pas voulu confirmer ou commenter les étapes à venir, lundi. «On avait dit qu'on allait de l'avant avec la LNH à Québec. Alors tout ce qu'on confirme aujourd'hui, c'est qu'on va de l'avant.»

Houston se désiste

Houston ne sera finalement pas au nombre des prétendantes pour une équipe d'expansion de la LNH en 2017-2018. Après discussions, un groupe d'investisseurs canadiens et américains qui songeait à avoir une équipe de la LNH à Houston a décidé de ne pas soumettre la candidature de la ville. «Nous sommes intéressés à ce que Houston obtienne une équipe de la LNH, mais nos démarches n'étaient qu'au stade préliminaire et nous n'avons pas eu suffisamment de temps pour déposer un dossier de candidature cette fois-ci. Notre groupe étudiait plutôt déjà le scénario d'un déménagement d'une équipe à Houston, et nous restons intéressés à amener la LNH à Houston si l'occasion se présente à nouveau dans le futur», a dit le financier montréalais Drew Dorweiler, qui agit à titre de consultant pour ce groupe d'investisseurs. M. Dorweiler est associé directeur et fondateur de Darmouth Partners, une firme financière dont le siège est à Montréal.  

Avec La Presse

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer