Gordie Dwyer dirigera Zagreb dans la KHL

Limogé par les Islanders de l'Île-du-Prince-Édouard à la... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Limogé par les Islanders de l'Île-du-Prince-Édouard à la fin avril, Gordie Dwyer a accepté un contrat d'une saison comme entraîneur de Zagreb dans la KHL.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «Ce n'est peut-être pas le trajet le plus suivi par les entraîneurs, mais la KHL est reconnue comme la meilleure ligue au monde après la LNH. Et mon but ultime est de coacher dans la LNH un jour», résume Gordie Dwyer, le nouvel entraîneur-chef du club de Zagreb, en Croatie.

Évincé de la LHJMQ fin avril après quatre ans aux commandes de l'équipe de l'Île-du-Prince-Édouard, Dwyer a accepté un contrat d'une saison comme patron derrière le banc du Medvescak. «C'est une opportunité qui s'est présentée dernièrement», a-t-il expliqué au Soleil, lundi.

«Je suis passé par un processus de sélection, avec entre autres une entrevue par Skype. Puis j'ai fait une courte visite à Zagreb, la semaine passée. Je suis parti le lundi, j'étais sur place le mardi et j'ai soupé chez moi le jeudi», lance-t-il en riant.

Ancien capitaine des Remparts de Québec (1997-1998) et auteur de cinq aides et de 394 minutes de pénalités en 108 matchs comme joueur dans la LNH (2000 à 2003), le Néo-Brunswickois de 37 ans a discuté avec d'autres formations du junior majeur depuis son licenciement par les Islanders, mais n'a reçu aucune offre sérieuse.

Raison de plus pour tenter sa chance outre-mer, ce qu'il avait fait comme joueur en toute fin de carrière, en Allemagne. Il dit aller trouver «un beau défi» dans la capitale croate. «J'y vais avant tout pour l'expérience, pour me développer comme entraîneur. Je fais le saut chez les professionnels et dans une ligue de talent», exprime-t-il.

Le premier contact entre Dwyer et les Ours des Balkans s'est réalisé par l'entremise du défenseur Mark Flood, qui jouait à Zagreb la saison dernière. Les deux natifs des Maritimes se connaissent bien. Coïncidence, les deux sont des choix de sixième ronde du Canadien, Dwyer en 1998 et Flood en 2003.

Le meilleur pointeur du Medvescak pour la campagne 2014-2015 était l'ancien du Drakkar de Baie-Comeau, Pascal Pelletier, avec 16 buts et 23 aides en 57 matchs. Avec un dossier de 23 victoires et 37 revers, l'équipe a fini 13e sur 14 dans la conférence de l'Ouest, 23e sur 28 au classement de la ligue.

Jeune formation

Les rivaux de conférence de Zagreb logent à Helsinki, Moscou, Saint-Pétersbourg, Sotchi, Riga, Bratislava. «Nous avons une équipe jeune avec plusieurs joueurs qui font leurs débuts dans la KHL. Au plan salarial, nous ne rivalisons pas avec des grosses équipes comme Saint-Pétersbourg, qui aligne Ilya Kovalchuk.»

Marié et père de trois garçons, il adoptera une stratégie mitoyenne entre installer sa famille en permanence en Croatie et s'absenter durant huit mois. «Ils vont venir pour des longs voyages», dit celui qui quittera la maison à la mi-juillet. Matchs préparatoires début août, saison régulière de septembre à février, champions couronnés à la mi-avril.

Dwyer devient le troisième coach en chef à Zagreb en trois ans. Il succède à Doug Shedden, vainqueur avec l'équipe canadienne en 2012 de la Coupe Spengler, tournoi auquel participe le Medvescak. Patron des gagnants de la Coupe Calder avec Hershey en 2010, Mark French était en poste la saison précédente.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer