Marie-Philip Poulin rejoint les Stars de Montréal

Marie-Philip Poulin lors de la victoire de Boston... (Photo fournie par Boston University, Eric Canha)

Agrandir

Marie-Philip Poulin lors de la victoire de Boston University contre Boston College en championnat de conférence au début du mois de mars.

Photo fournie par Boston University, Eric Canha

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après quatre ans à l'Université de Boston, Marie-Philip Poulin a annoncé vendredi qu'elle souhaite se joindre aux Stars de Montréal, de la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF). «Après réflexion, j'ai vu que c'était la meilleure décision pour moi. Je ne pourrais pas demander mieux», a dit l'étoile de 24 ans.

La fierté de Beauceville a passé deux campagnes avec les Stars alors qu'elle était adolescente. Recrue de l'année en 2007-2008, elle avait aidé l'équipe montréalaise à remporter la première de ses trois Coupes Clarkson la saison suivante. Pour revenir dans la LCHF, Poulin a dû soumettre son nom en vue du repêchage, qui aura lieu le 23 août. Contrairement aux futures vedettes de la LNH, les femmes ont la chance de choisir leur ville de prédilection. À Montréal, Poulin retrouvera ses amies athlètes olympiques Caroline Ouellet, Charline Labonté et Lauriane Rougeau.

En plus des Stars, la LCHF compte quatre formations, deux dans la région de Toronto, une à Calgary et une à Boston. Même si l'élite du hockey féminin s'y retrouve, la ligue demeure méconnue. «Il y a beaucoup de grandes joueuses qui ont mis cette ligue en marche. Ça s'améliore chaque année», croit Poulin, qui possède désormais un bac en psychologie. Dans les prochains mois, priorité à la carrière de hockeyeuse. Pour ce qui est de la psycho, elle se donne du temps pour décider de la suite des choses.

Pendant ses études, elle a joué dans la NCAA pour les Terriers de l'Université de Boston, où elle détient tous les records offensifs. «J'étais triste d'avoir terminé la vie combinée d'étudiante et d'athlète. Ça va être dur de se retrouver dans le "vrai" monde.» Poulin a compté les deux buts de la finale contre les États-Unis aux JO de Vancouver, en 2010. L'an dernier, lors du match pour l'or à Sotchi, elle a marqué le but égalisateur dans la dernière minute de la troisième période, puis le filet vainqueur en prolongation, toujours contre les Américaines.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer