• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Mondial de hockey: le Canada remporte un premier titre depuis 2007 

Mondial de hockey: le Canada remporte un premier titre depuis 2007

Le Canada a enfin pu soulever le trophée... (AFP, JONATHAN NACKSTRAND)

Agrandir

Le Canada a enfin pu soulever le trophée du Championnat mondial, après une disette de huit ans. Avec ce triomphe, Sidney Crosby est devenu le huitième Canadien à remporter le championnat mondial, les Jeux olympiques (2010 et 2014) et la Coupe Stanley (2009).

AFP, JONATHAN NACKSTRAND

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Prague

Le Canada a battu la Russie 6-1 en finale du championnat du monde de hockey, dimanche, gagnant ainsi la médaille d'or pour la première fois depuis 2007.

Sidney Crosby a amassé un but et une passe, aidant l'unifolié à mériter un 25e titre à cette compétition, après cinq éditions de suite où le pays avait été sorti dès les quarts de finale. «Nous avons converti nos chances et notre profondeur nous a bien servis, a dit Crosby. C'était un bel effort d'équipe.»

Cody Eakin, Tyler Ennis et Claude Giroux ont également récolté un but et une mention d'aide. Tyler Seguin et Nathan MacKinnon ont aussi fait mouche pour le Canada. Evgeni Malkin a été le seul à déjouer le gardien Mike Smith.

«Nous savions qu'ils sont forts sur la relance de l'attaque, et nous devions être solides en défense pour éliminer leurs chances, a dit le défenseur Jake Muzzin. Ils ont eu quelques occasions, mais "Smitty" a fait les arrêts, et nous avons pu rester fidèles à notre plan de match.»

Smith tentait de signer un troisième jeu blanc de suite, mais Malkin l'en a privé avec 7:13 au cadran.

Les Canadiens ont dominé 37-12 pour les tirs au but, face aux champions en titre du tournoi. «Nos gars voulaient vraiment gagner», a résumé l'entraîneur du Canada, Todd McLellan.

«Nous avons gaspillé le match en deuxième période, en ne tirant qu'une seule fois au but», a dit Alexander Ovechkin. 

Le Canada a dominé en remportant ses 10 matchs et en marquant 66 fois, tout en ne permettant que 15 filets à ses rivaux.

Crosby a conclu le tournoi avec 11 points. Il est devenu le huitième Canadien à remporter le championnat mondial, les Jeux olympiques (2010 et 2014) et la Coupe Stanley (2009).

L'Ô Canada snobé : les Russes sanctionnés?

L'équipe de la Russie pourrait être sanctionnée pour ne pas avoir assisté à l'hymne national canadien à la suite de la victoire du Canada.

L'agence de nouvelles russe TASS rapporte que les joueurs russes qui ont quitté la glace avant que ne soit joué l'Ô Canada pourraient devoir faire face à des sanctions. La plupart des joueurs russes ont quitté la glace avant que ne soit entamé l'hymne canadien, une entrave à l'étiquette.

Le président de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), René Fasel, a indiqué que la question serait étudiée et que les responsables de la Fédératon russe seront ensuite contactés. «L'IIHF dispose de son propre protocole et une sanction sera imposée», a-t-il fait valoir par communiqué.

Toujours selon TASS, Alexander Ovechkin, Evgeni Malkin, Viktor Tikhonov et Dmitry Kulikov étaient parmi les rares joueurs à être demeurés sur la glace pour l'hymne national des vainqueurs.

Le directeur général de la Russie, Andrey Safronov, a qualifié cet incident de «honte», ajoutant qu'il se sent très mal à l'aise en plus d'offrir ses excuses aux Canadiens. «Les mots me manquent pour décrire ce qui s'est passé. Je ne peux qu'affirmer qu'il ne s'agissait pas d'un incident prémédité», a-t-il dit.

Après que les États-Unis eurent écoulé un désavantage... (AFP, JONATHAN NACKSTRAND) - image 2.0

Agrandir

Après que les États-Unis eurent écoulé un désavantage numérique de quatre minutes, Charlie Coyle a trouvé le fond du filet avec 50 secondes à faire à la deuxième période. 

AFP, JONATHAN NACKSTRAND

Le bronze pour les États-Unis

Les États-Unis ont blanchi la République tchèque au pointage de 3-0, dimanche, méritant une deuxième médaille de bronze en trois ans.

Le gardien Connor Hellebuyck a stoppé 39 rondelles pour inscrire ce jeu blanc. «Il est notre meilleur joueur», a loué l'attaquant Brock Nelson, des Islanders de New York. «C'est grâce à lui si nous sommes ici, si nous sommes parvenus à gagner cette médaille. Il a fermé la porte maintes et maintes fois.»

La formation américaine s'est relevée après son revers de 4-0 contre la Russie en demi-finale, samedi.

Nick Bonino a inscrit ce qui devait devenir le filet victorieux, à 7:25 de la première période. Trevor Lewis a doublé l'avance des États-Unis alors qu'il restait 1:57 à jouer au premier engagement.

Après que les États-Unis eurent écoulé un désavantage numérique de quatre minutes, Charlie Coyle a trouvé le fond du filet avec 50 secondes à faire à la deuxième période. Bonino et Coyle ont ajouté une passe chacun.

«Ce fut un très bel effort. Nous étions un peu nerveux au début, mais une fois que nous nous sommes calmés, nous avons plutôt bien joué», a analysé Lewis, un attaquant des Kings de Los Angeles. «Nous formions un jeune groupe, et nous avons bataillé avec ardeur du début à la fin. De mettre la main sur une médaille, c'est remarquable.»

La jeune équipe américaine a connu un bon tournoi, remportant son groupe grâce à une fiche de six gains et une défaite. Elle a ensuite battu la Suisse 3-1 en quarts de finale.

«Un match difficile», a déclaré le vétéran Jaromir Jagr après la défaite aux mains des États-Unis. «C'est l'un de ces matchs que vous voulez oublier rapidement. Mais c'est le sport. Parfois, vous jouez bien, parfois, vous jouez mal.» 

Avec Associated Press

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer