Un 1000e match pour Alex Tanguay

Alex Tanguay deviendra le 299e joueur de la... (AP Photo/David Zalubowski)

Agrandir

Alex Tanguay deviendra le 299e joueur de la LNH et le huitième de l'Avalanche à accéder au plateau des 1000 matchs joués.

AP Photo/David Zalubowski

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Malgré un parcours de 15 saisons dans la LNH, l'attaquant de l'Avalanche du Colorado Alex Tanguay se considère comme «chanceux» de disputer ce soir son 1000e match, lui qui a vécu deux lockouts, en plus de surmonter plusieurs blessures, au cours de sa carrière.

Originaire de Sainte-Justine, dans Bellechasse, l'ailier gauche de 35 ans a rêvé, comme plusieurs petits Québécois, d'accéder un jour à la Ligue nationale. Il aura fait encore mieux, y évoluant depuis l'année suivant sa sélection par l'Avalanche (1re ronde, 12e au total) au repêchage de 1998.

«Quand j'étais un jeune garçon, je rêvais au jour où je jouerais dans la Ligue nationale. J'ai disputé un premier match. Après ça, le but était de continuer de jouer et de m'améliorer, puis finalement de remporter un championnat. Je suis chanceux d'avoir fait tout ça», a indiqué Tanguay au Soleil, mardi.

À ce jour, la conquête de la Coupe Stanley de 2001, face aux Devils du New Jersey, demeure son plus beau souvenir. «Le septième match de la finale, dans notre building, à Denver, il n'y a rien qui bat ça! Et c'est drôle, parce qu'au fil des ans, chaque fois que je le raconte, c'est un souvenir qui ne cesse de s'améliorer! J'ai été privilégié dans ma carrière d'avoir été repêché par une excellente équipe et d'avoir pu vivre ça à ma deuxième saison», a soutenu Tanguay, qui avait inscrit deux buts dans la victoire de 3-1 du Colorado.

«Saison par saison»

Dans les années qui ont suivi, l'attaquant allait évoluer à Calgary, à Montréal et à Tampa Bay, avant de rentrer au Colorado, la saison dernière. C'est d'ailleurs à Denver que Tanguay se sent réellement chez lui. Il trouve donc fort à propos que la cérémonie qui soulignera ses 1000 matchs en carrière se tienne au Pepsi Center, avant la rencontre opposant les Penguins de Pittsburgh à l'Avalanche, ce soir.

«Pour moi, c'est comme un retour à la maison. J'ai grandi dans cette organisation. Je suis arrivé ici à 19 ans. J'étais encore un adolescent. C'est ici que je suis devenu un homme. Et puis, j'ai tellement d'amis ici! C'est chez nous. Et je suis très heureux que ça se passe chez nous», a admis le 40 du Bourgogne et Bleu.

Alex Tanguay deviendra le 299e joueur de la LNH et le huitième de l'Avalanche à accéder au plateau des 1000 matchs joués. En 999 rencontres en carrière, l'ailier gauche a enregistré 269 buts et 544 mentions d'aide, en plus de maintenir un différentiel de + 158.

Celui qui a disputé son premier match dans la Ligue nationale le 5 octobre 1999, à Nashville, n'envisage toujours pas la retraite, 16 ans plus tard. «J'ai encore un contrat l'année prochaine. Mais ce n'est plus comme quand j'étais jeune... Aujourd'hui, il y a la famille et la santé à prendre en ligne de compte. J'y vais saison par saison», a-t-il indiqué.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer