La LNH à Vegas: Régis Labeaume prudent

Le commissaire de la Ligue nationale de hockey... (Archives AP)

Agrandir

Le commissaire de la Ligue nationale de hockey (LNH), Gary Bettman (photo), a autorisé l'éventuel propriétaire d'une équipe à Las Vegas, William Foley, de procéder à la vente d'abonnements pour tester le marché de la ville du Nevada.

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) Régis Labeaume est resté très prudent, aujourd'hui, refusant de commenter les nouvelles au sujet de Las Vegas, qui pourra procéder à une vente d'abonnements pour une éventuelle concession de la Ligue nationale de hockey.

Signe annoncé d'une expansion dans l'ouest? Les rumeurs vont bon train depuis que le commissaire de la Ligue nationale de hockey (LNH), Gary Bettman, a autorisé l'éventuel propriétaire d'une équipe à Las Vegas, William Foley, de procéder à la vente d'abonnements pour tester le marché de la ville du Nevada. Cette annonce a été faite en marge de la rencontre annuelle des gouverneurs de la Ligue, à Boca Raton, en Floride.

Si Vegas se voit octroyer ce privilège, est-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle pour Québec? «Je ne m'en mêlerai pas», s'est limité à répondre le maire, qui a toujours prôné l'extrême discrétion dans le dossier, afin de ne pas froisser la Ligue.

Le multimilliardaire Foley compte installer son équipe dans un aréna de 20 000 places présentement en construction à Las Vegas et qui doit être prêt au printemps 2016. C'est MGM Resorts International et Anschutz Entertainment Group (AEG) qui le construisent. Lors d'une récente rencontre du Soleil avec le président d'AEG, Dan Beckerman, en Californie, celui-ci avait affirmé qu'il «y a de la place pour tout le monde». Et il avait du même souffle vanté le marché de Québec, affirmant sans détour qu'une certaine collaboration pourrait exister entre les deux villes aux ambitions similaires.

Régis Labeaume a parlé lundi au président et chef de la direction de Québecor, Pierre Dion, qui a fait une présentation devant les décideurs du circuit Bettman, en Floride, afin de leur démontrer la capacité de son entreprise de mettre la Ligue en vedette. Sa présence ne l'a pas surpris. «Je savais tout ça. Il n'y a rien de nouveau pour moi. C'est quelque chose qui était prévu depuis un long moment.»

Les discussions ont-elles été plus loin que de discuter de l'entente de diffusion signée entre la Ligue nationale de hockey et le Groupe TVA? «Ce qu'il a dit, c'est exactement ce que je sais.» Pierre Dion a également participé au repas à l'intention des propriétaires d'équipe et de leur garde rapprochée. C'est justement avant ce fameux repas que les deux hommes ont eu une conversation téléphonique. La présence de Québecor dans les hautes sphères de la Ligue est largement justifiée par le partenariat d'affaires qui s'est forgé avec la LNH, croit le maire. «C'est quand même un gros partenaire d'affaires de la LNH. TVA et Rodgers, ils font faire des sous aux propriétaires. Pas mal de sous. C'est sûr que quand tu es en affaires avec quelqu'un, tu veux plus le connaître et de présume que ça doit aider à un moment donné.»

Mais on n'en saura pas plus sur les démarches qui entourent le retour éventuel des Nordiques dans la capitale. «On fait les démarches qu'on a à faire, de façon ordonnée», a conclut le maire, qui, s'il admet ne pas dire toute la vérité, soutient au moins qu'il ne «ment pas».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer