Coyotes de Phoenix: Glendale voit l'avenir en noir

Le capitaine des Coyotes de Phoenix, Shane Doan,... (AP)

Agrandir

Le capitaine des Coyotes de Phoenix, Shane Doan, a salué ses partisans à la suite du dernier match à domicile de l'équipe cette saison, une défaite de 5-4 face au Colorado vendredi soir.

AP

Partager

(Québec) Au lendemain de la dernière partie locale de la saison des Coyotes de Phoenix, une défaite de 5 à 4 face à l'Avalanche du Colorado vendredi soir, l'heure n'était pas à l'optimisme samedi à Glendale quant à l'avenir de l'équipe pour laquelle la Ligue nationale de hockey (LNH) tente de trouver un acheteur local depuis 2009.

«L'an dernier, à la même date, j'étais optimiste, mais maintenant, ça n'augure pas bien du tout», a avoué samedi, en entrevue téléphonique au Soleil, le conseiller municipal du district de Cholla, Manny Martinez, au sujet des perspectives d'avenir des Coyotes au Jobing.com Arena.

«Nous avions une proposition de l'homme d'affaires Greg Jamison l'an dernier, mais cette année, nous n'avons pas d'acheteur potentiel. On lit toutes sortes de noms dans les médias, mais personnellement, je n'ai eu aucun contact avec quiconque serait intéressé à acheter l'équipe», poursuit M. Martinez.

Le conseil municipal se prépare déjà à l'éventualité de gérer le Jobing.com Arena sans hockey de la LNH. «Nous avons lancé un appel d'offres afin de trouver une compagnie intéressée à gérer l'aréna. Par le passé, c'est l'équipe de hockey qui se chargeait de ça, mais nous devons être prêts si nous n'avons pas d'acheteur pour l'équipe», indique le conseiller municipal.

Les élus de Glendale devraient accorder le contrat de gestion de l'aréna le 24 mai si le dossier de la vente des Coyotes n'est pas conclu d'ici là. Le Ville a prévu le versement de 6,5 millions $ à un éventuel gestionnaire. Entre-temps, les finances municipales de Glendale ne s'améliorent pas puisque les prévisions à long terme laissaient entrevoir un déficit de 20 millions $ d'ici 2018 à moins de coupes importantes, selon le journal Glendale Star.

Le journaliste Mike Sunnucks, du Phoenix Business Journal, écrivait pour sa part samedi que les Coyotes avaient peut-être disputé leur dernière partie à Glendale, soulignant que toute la marchandise des Coyotes était liquidée à 40 % de rabais et que l'organisation avait laissé écouler les derniers chandails de l'équipe sans en commander d'autres.

Amateurs pessimistes

Quant aux amateurs de hockey, qui étaient 16 011 dans les gradins vendredi soir, ils semblaient bien peu optimistes si on se fie aux commentaires lus sur la page des Coyotes sur le réseau social Facebook, et ce, malgré le fait que le président de l'équipe, Mike Nealy, ait lancé «À l'année prochaine» lors d'une entrevue faite durant la première période.

«Donnez-nous une dernière victoire à la maison pour la toute dernière fois», écrivait Jeanne Lenning. «Je vais m'ennuyer de vous, les gars!» ajoutait John Alexander. «C'est la dernière fois que les Coyotes jouent ce soir. J'ai entendu dire qu'ils déménageraient vers le nord», déclarait Alex Ryan.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer